Partagez | 
 

 Entre chien et loup, quand la nostalgie s'empare de nous. [libre] -> Lac de Trent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyaka

avatar

Messages : 30
Date de naissance : 24/11/1991
Age : 26
Humeur : Sombre.

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Entre chien et loup, quand la nostalgie s'empare de nous. [libre] -> Lac de Trent   Jeu 21 Mar 2013 - 23:06


« Je sais que lors du dernier voyage
Tu seras la seule à côté de moi
J't'aurais aimé comme j'aime la vie
J'n'aurais aimé qu'en compagnie.
»
Jean-Louis Aubert

C'était une belle fin d'après-midi de printemps (à quelques jours près), le soleil était chauffant mais léger, ses rayons baignant le ciel d'un rouge incandescent et presque inquiétant. Le noir de la nuit se mariait avec le sang du jour qui se couchait, offrant aux yeux un spectacle des plus merveilleux. L'herbe humide sentait bon la naissance de la nouvelle saison, les rares oiseaux de retour de leur long voyage piaillaient encore légèrement dans les arbres. Couchée, la tête sur ses pattes, Nyaka observait ce doux spectacle. Lorsque chien et loup ne font qu'un, lorsque nuit et jour s'épousent, lorsque le soleil et la lune s'embrassent. Cette légère pénombre lui rappelait ses nombreuses nuits d'été où, assise sur un rocher avec Cameron, ils s'étaient laissés porter à des rêves d'avenir radieux, de nouveau monde, de songes, en silence. Ils s'étaient toujours compris d'un seul regard. Lentement, une larme roula dans la fourrure de la jeune Grahyèna qui ne se remettait toujours pas de cette solitude trop soudaine. Et pourtant, maintenant qu'elle n'avait plus rien... elle ne risquait plus la douleur... Etait-ce réellement la bonne solution ?

Lentement, elle se dressa sur ses quatre pattes et s'ébroua, ondulant son épaisse queue noire et gracieuse. Elle trottina doucement au bord du lac sur lequel chaviraient tranquillement quelques Lakmécygnes et même de jeunes Couanetons piaillant gaiement. La louve gronda doucement face à ces Pokémons sauvages qui avaient la chance de ne pas connaître la malheureuse existence des hybrides comme elle. Ses yeux sanguins posés sur la surface lisse de l'eau, elle trempa une patte, frissonnant au contact glacé avec ses coussinets. Lentement, elle se glissa dans le lac, restant sur le rivage pour continuer sa progression. Une légère brise couchait son poil voluptueux sur son échine. Elle pataugea encore une petite dizaine de minutes, s'amusant à faire fuir les Magicarpes sauvages, crocs découverts puis sauta sur la berge et courut paisiblement dans l'herbe odorante, ses pattes foulant le sol avec une sorte de grâce digne de son espèce.

Finalement, la nuit tombant peu à peu, ses yeux luisant dans le noir, la Grahyèna solitaire alla se coucher au pied d'un arbre, son regard éteint levé vers la voûte céleste où brillaient désormais des milliards d'étoiles toutes plus belles les unes que les autres. C'était un spectacle que la belle admirait et adulait... mais il avait perdu de sa saveur depuis qu'elle ne le partageait plus avec Cameron. Il donnait des noms aux étoiles et aux constellations... Il lui avait parlé des Dieux, de la religion et intérieurement, comme elle le faisait si souvent, Nyaka implora Arceus de lui expliquer pourquoi on lui avait enlevé sa seule raison de vivre... Pourquoi devait-elle simplement connaître la solitude ?... Elle gronda dans un soupir et resta ainsi longuement figée dans sa nostalgie.

Alors qu'elle posait la tête sur ses pattes avant, Nyaka sentit une odeur inconnue et insolite lui effleurer le museau. Elle se redressa brusquement, prête à fuir ou à combattre et entendit un bruit qui lui fit redresser une oreille. Grognant d'un air menaçant, sa queue claquant l'air comme pour dissuader l'intrus, elle attendit que celui-ci se montre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-lost-school.com
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Entre chien et loup, quand la nostalgie s'empare de nous. [libre] -> Lac de Trent   Sam 25 Mai 2013 - 0:15

[ Je m'incrusteuh ~ ]

Sous ma forme humaine. Comme souvent d'ailleurs, j'étais une des rares hybrides appréciant cette forme. Ah, j'avais tellement la classe en même temps. La ville était déserte vu que la nuit tombait dans quelques minutes, seuls quelques jeunes hommes se hâtaient d'aller dans un bar proche et quelques couples allaient vers des resto's. De mon côté, je partais plutôt de la ville. Vous connaissez le Pokémon Millobellus ? Pfeuh. On dit que c'est le Pokémon le plus beau du monde et moi j'dis que c'est des conneries ! Les Zoroark sont bien plus classes voyons. Avec nos magnifiques poils noires, notre touffe de poils rouges sur la tête. Nos superbes yeux turquoises. Tss. Comment une vulgaire larve d'eau mesurant six mètres de longs pourrait être plus belle que nous ?

Faut vraiment que j'vois ça. Apparemment là-bas, les Pokémon ne veulent pas de ceux qui recherchent le Millobellus. Pfft. De misérables Pokémon vont m'arrêter ? Pour qui ces gens me prennent ? Je suis balèze moi ! Pas une p'tite chochotte. Bref, tout ça pour dire que j'étais en direction du lacmachin .. J'sais plus comment il s'appelle mais on s'en fiche. Sous ma forme humaine, ce n'était pas pratique de se déplacer dans la forêt donc, je repris ma véritable forme. Je rejeta ma touffe de poils rouges en arrière et, sur mes pattes arrières, me mise en marche.

La nuit était tombée depuis peu quand je parvins dans la clairière où le lac se trouvait. Je m'arrêta et pris une pose 'humaine', une patte sur les hanches. Soudainement, un grognement sourd se fit entendre. Arquant un sourcil, je tourna ma tête sur le côté gauche et aperçus un Grahyena qui me montrait les crocs. Tss. Je ricana avec puissance, un p'tit chienchien pensait m'impressionner avec ces p'tits crocs là ? Uhuhu ! C'est la meilleure. Je me tourna vers lui et l'observa quelques instants avant de prendre la parole d'un air arrogant, comme à mon habitude.

« Ben alors, le chienchien à paumé son nonos ? Allez, file de là que j'puisse avoir la paix pour ma recherche sale clebs. »

Je détourna mon regard d'un air ennuyé puis me remise en marche vers le lac avant de m'immobiliser une fois près de lui. La lune se reflétait dedans. Aucune trace du Millobellus.

Revenir en haut Aller en bas
Nyaka

avatar

Messages : 30
Date de naissance : 24/11/1991
Age : 26
Humeur : Sombre.

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Entre chien et loup, quand la nostalgie s'empare de nous. [libre] -> Lac de Trent   Lun 27 Mai 2013 - 19:02

[Bonjour :D et merci d'avoir répondu ^^ Désolée c'est court x_x ]

Toujours en position de défense, la jeune louve montrait les crocs, scrutant les ténèbres de la nuit pour parvenir à distinguer l'origine de l'odeur qui lui effleurait de plus en plus le museau. Son regard aussi brillant que deux rubis éclairés par la lune aperçut enfin la source de l'effluve étrange qu'elle ne connaissait pas. Ce Pokémon, elle le connaissait mais ne l'avait vu que dans les livres : un Zoroark. Ses mâchoires claquèrent, elle connaissait la réputation peu envieuse de ces renards noirs et rouges. La louve fit alors claquer ses mâchoires d'un air menaçant, ne tremblant pas d'un iota. Quelque chose de malsain se dégageait de cette femelle Ténèbres et Nyaka était prête à s'en méfier comme de la peste.

La confirmation de son pressentiment ne mit pas longtemps à arriver lorsque, la prenant de haut, l'inconnue la traita... comme un vulgaire chien de compagnie. D'abord interloquée, la louve se redressa, relevant l'une de ses pattes avant tandis qu'indignée, elle suivit du regard le cheminement de l'arrogante. Nyaka resta longuement ainsi à fixer la silhouette qui se découpait sur le reflet brillant du lac. Le spectacle eut été magnifique et la louve l'aurait sûrement longuement admiré... s'il n'avait pas été question d'une femme qui venait tout bonnement de l'insulter.

La jeune Grahyéna piétina légèrement, retenant un couinement furieux puis prise d'un excès de colère, se précipita sur la Zoroark dans une course aussi silencieuse qu'une ombre pour la faire tomber à l'eau d'un coup d'épaule sans douceur. Claquant des crocs d'un air moqueur, grognant d'un air victorieux, elle fit quelques allées et venues le long de la berge tout en remuant la queue avant de lancer sur un ton sarcastique :

- Ca t'apprendra à te croire supérieure. Espèce de chacal !

Nyaka restait néanmoins sur ses gardes, il s'agissait d'un Pokémon réputé pour ses tours de passe passe et sa férocité. Elle gratta un peu le sol de ses pattes, sautillant un peu sur place par moment. Voilà de quoi occuper sa nuit. Elle détestait qu'on la prenne de haut et encore moins qu'on se moque de son statut de louve. Elle était une alpha, une battante ! Pas un simple Ponchiot qui dort toute la journée près de la cheminée ! On lui devait le respect ! Et les charognards dans son genre le devaient encore plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-lost-school.com
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Entre chien et loup, quand la nostalgie s'empare de nous. [libre] -> Lac de Trent   Mar 28 Mai 2013 - 15:43

[ Pas grave, moi aussi j'ai fais un truc court xD ]

Pfft. J'vois pas où ils ont vu de Milobellus dans ce foutu lac. J'observais l'eau calme avec attention, rien de rien. J'vais leur en coller une moi à ceux là ! Au moment où j'allais me retourner pour repartir, une masse noire me bouscula avec force. Je battis l'air avec mes pattes avant, ouvrant ma gueule où un grognement s'échappa puis je tomba dans l'eau. Je me laissa couler un peu, laissant échapper quelques bulles. Saleté de cabot ! L'eau était étrangement claire, enfin, foncée à cause de la nuit mais on y voyait. Une forme longue et claire se déplaça près de moi. Que ? Bordel c'est quoi ce truc ? Un serpent géant qui veut m'bouffer ?! Oh merde ! Un Milobellus ! Sur le coup, j'ouvris ma gueule en grand et laissa échapper toute l'air que je retenais dans ma gueule.

Je tenta de remonter rapidement mais trop tard.. Ahh... Mes forces s'échappent... Bordel... Quelque chose me souleva et je me sentis remonter à toute allure. Ma tête fut enfin à l'air libre et j'aspira de l'air à plein poumons ! Ouf ! Aaaah. De l'air. Je baissa les yeux et vis le Milobellus sous moi. Grrr. Ce saleté de serpent laid m'a sauvé la vie ? Peuh ! J'aurais pu me débrouiller toute seule ! Et ce sale cabot encore au bord de l'eau, j'vais en faire mon repas de ce toutou ! Je sauta du dos du Pokémon en le remerciant vaguement puis grimpa sur la rive, à quelques mètres du Grahyena. Je me redressa, m'ébroua puis observa le Milobellus qui repartait déjà sous l'eau en poussant un cri cristallin. Bon, okey ce Pokémon est pas mal. Bref, occupons-nous du cabot. Je posa mon regard sur lui et eus un sourire, découvrant légèrement mes crocs.

« Alors toi mon pote, t'es un toutou mort. »

Sur ces mots, je leva légèrement mes pattes avants. Mes griffes rouges prirent une teinte pourpre et je fonça sur mon ennemi, bien décidée à lui faire ravaler sa fierté de cabot.

Revenir en haut Aller en bas
Nyaka

avatar

Messages : 30
Date de naissance : 24/11/1991
Age : 26
Humeur : Sombre.

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Entre chien et loup, quand la nostalgie s'empare de nous. [libre] -> Lac de Trent   Lun 1 Juil 2013 - 11:50


[Excuse moi la lenteur de la réponse, je travaille depuis peu et j'ai un nouveau chéri et de ce fait, j'apprends à gérer mon temps x) Je vais essayer de ne plus te faire trop attendre ^^]

La jeune louve continuait de longer la berge de droite à gauche puis en sens inverse, voyant la forme sombre du charognard disparaître peu à peu dans l'eau. Elle se stoppa un instant, penchant le museau vers la surface devenur plane du lac : Coulait-elle ? Les Zorua ne savaient-ils donc pas nager ? Ecarquillant les yeux, n'étant pas un monstre, Nyaka s'apprêta à sauter à l'eau pour lui porter secours quand soudain une forme longiline apparut, propulsant le renard noir et rouge vers le haut. Un Milobellus ? Première fois qu'elle en voyait un mais elle coucha aussitôt les oreilles d'un air plus que respectueux. En effet, elle avait entendu beaucoup de récits concernant ces dragons à la beauté légendaire. Altruiste, cela se confirmait en cet instant.

Voyant l'arrogante sortir de l'eau, Grahyéna reprit sa position de défense, retroussant les babines pour dévoiler ses crocs d'un blanc étincelant, une lueur d'insolence brillant dans ses prunelles sanguines à la phrase que prononça la femelle face à elle. Faisant claque ses mâchoires d'un air menaçant, elle vit l'intruse (c'en était une !) fondre droit sur elle, griffes prêtes à la réduire en charpie. La louve ricana dans un léger aboyement, trouvant assez amusant de voir qu'elle avait réussi à entâcher son orgueil démesuré. Néanmoins, sa rapidité la surprenant un peu, Nyaka eut tout juste le temps de sauter de côté pour éviter l'assaut de l'inconnue, perdant une touffe de poils noirs au passage. Hm. Peut-être ferait-elle mieux de se méfier... Elle coucha les oreilles et darda les fleuves sanguins de ses prunelles sur la Zoroark.

- Vexée ? Lâcha-t-elle avec un petit grondement amusé.

Elle ondula son épaisse queue duveteuse et la toisa de toute sa hauteur, n'attaquant toujours pas. Elle n'aimait pas se battre et préférait se défendre ou mieux, esquiver, les assauts de ses ennemis. Par ailleurs, cela lui avait permis d'acquérir une dextérité et une rapidité assez peu communes même pour une louve. Se léchant les babines, Nyaka porta l'avant de son corps sur le sol et continua de la provoquer verbalement :

- Nyaka pensait que tu pourrais mieux faire ! Lança-t-elle avec une petite pointe d'ironie.

Dévoilant ses crocs, la jeune fille au sombre pelage ténébreux tira vaguement la langue après avoir lâcher un couinement d'impatience. Quitte à être blessée, autant qu'elle s'amuse un peu, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-lost-school.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre chien et loup, quand la nostalgie s'empare de nous. [libre] -> Lac de Trent   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre chien et loup, quand la nostalgie s'empare de nous. [libre] -> Lac de Trent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entre chien et loup [Combat Liana vs Sven]
» Entre chien et Humain [Autumn]
» Entre chien et loup [Livre II - Terminé]
» Entre chien et loup.
» Entre chien et loup ? Le meilleur moment de la journée ! [Feat Kodaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia RPG :: Avant de se lancer ... :: Corbeille :: Rps-