Partagez | 
 

 Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan

Empire
avatar

Messages : 17
Date de naissance : 23/12/1998
Age : 18

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Sam 6 Avr 2013 - 18:33

Ethan.


L'odeur des livres qu'ils soient anciens ou plus récents, l'atmosphère studieuse et le calme d'une bibliothèque, c'était ce qui plaisait le plus à Ethan. Régulièrement, il passait à la bibliothèque. Que ce soit pour lire un livre, l'emprunter ou simplement parcourir les nombreuses étagères du regard. Il lui arrivait d'y passer plusieurs heures sans même s'en rendre compte, comme si le temps s'arrêtait.
Ethan aimait les livres. Ce n'était pas une grande passion, mais plutôt un moyen de s'évader, de tout oublier. Rare étaient les hybrides qui s'intéressaient aux livres et à la lecture, que ce soit de simples romans ou des textes historiques et mythologiques. Raison de plus pour se rendre dans un tel endroit ; au moins, personne ne viendrait le déranger. Le calme et la solitude, être isolé de tous, dans son monde, dans sa bulle... Sans ces hybrides méprisants pour venir troubler cette sérénité.

Cette fois-ci, le Noble se dirigea vers les plus vieilles étagères, celle vers lesquelles très peu de personnes se dirigeaient. Sur ces étagères étaient rangés de nombreux livres, tous plus vieux et plus abîmés les uns que les autres. Le rayon des livres mythologiques. A vrai dire, Ethan ne se souciait pas vraiment des histoires passées, de l'apparition du miasme et toutes ces autres choses qui s'étaient produites des siècles plus tôt. Tout ce qu'il voulait, c'était un moyen de passer le temps. Et, après avoir lu un bon nombre de roman et autres histoires futiles, il avait décidé de passer à autre chose. A quelque chose de plus instructif.

Il avança dans la petite allée, rêveur. Puis il parcourut les étagères du regard. Tant de livres, il était presque impossible de choisir. Chacun avait une couverture, une taille, une couleur différente. Certains portaient sur les Dieux, d'autres sur les "êtres humains" disparus depuis des siècles, ou encore sur les Cristaux si précieux...

Finalement, Ethan posa la main sur un livre à la couverture brune. Un ouvrage assez épais, dont les civilisations anciennes étaient le sujet principal. Il l'ouvrit et en fit glisser les pages jaunies par le temps sous ses doigts. Quelques illustrations dessinées à la main ornaient certaines pages, représentant majoritairement des Pokémons préhistoriques. Il eut un petit sourire satisfait. Voilà un sujet intéressant, pensa-t-il. Ethan referma le livre avec précaution, comme s'il tenait un véritable trésor entre ses mains. Puis il releva la tête et fut surpris de constater que quelqu'un s'approchait de lui. Il fronça les sourcils, espérant que l'inconnu ne faisait que passer.

_________________




Dernière édition par Ethan le Mar 9 Avr 2013 - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azeroth

Guilde
avatar

Messages : 26
Date de naissance : 21/11/1997
Age : 20
Localisation : ~~~
Emploi/loisirs : ~
Humeur : ~~~

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Dim 7 Avr 2013 - 19:06

Enfin arrivé. Je venais de poser mon premier pied à Kople! J'étais fier de moi j'avais réussi à trouver la ville grâce à ce que j'avais appris à la bibliothèque de Sapientia et je ne m'étais même pas perdu! Il était encore tôt, le soleil se levait à peine, cependant il faisait assez chaud! Une chaleur qui se voulait réconfortante et pleine d’espoir pour l'avenir! Je souriais et j'avançais un peu découvrant la ville. Les maisons était petite, principalement faites de bois. La ville semblait être bien plus tranquille que Sapientia, ça c'était bien!

Les rues étaient vides, hormis quelques adultes marchant sûrement en direction de leur lieu de travail, les bûcherons allant dans la direction opposée à la mienne, vers la forêt de Trent, reconnaissables grâce à la hache qu'ils portaient tous. Puis, allant dans la même direction que moi, les mineurs! J'étais passé par la forêt pour arrivé ici, je savais donc à quoi elle ressemblait. Je me demandais cependant quelle tête pouvait bien avoir la mine, je décidais donc de suivre les mineurs. Il était encore tôt, les boutiques étaient encore fermées, ah oui, pourquoi j'étais ici à Kopple? J'avais entendu dire que la librairie de cette cité possédait des ouvrages très anciens, sur des thèmes divers et variés! Je voulais trouver de quoi approfondir mes connaissances sur les civilisations anciennes. Je suivais un trio de mineurs qui se ressemblaient étrangement, comme si ils étaient frères! Mais oui, des triplés bien sûr! Les trois hommes étaient chauves, portant la moustache. Le plus grand à droite et le plus petit à gauche, celui pris en sandwich était entre les deux niveau taille. Ils parlaient bruyamment, de la mine, des divers problèmes et des ragots que l'on pouvait entendre dans ce genre d'endroits. Je ne prêtais qu'une oreille distraite à leurs dires, espérant entendre une information qui me serait utile, mais rien. Nous étions arrivés sur le lieu de travail des trois compères. J’apercevais déjà l'entrée de l'exploitation, entourée de grands murs servant sûrement à montrer que la mine était utilisée. A droite il y avait plusieurs grands bacs remplis de pierres et de minerais en tous genre, je pus reconnaître les pierres que j'avais vu sur les maisons, en ville! A gauche il y avait tout ce qui résultait du matériel, des pioches, des chariots, des casques, des ficelles et même de la TNT! Une idée me traversa l'esprit mais je préférais partir de l'endroit avant de ne commettre une grave erreur qui me ferait passer pour un terroriste!

Je me dirigeais vers le trou qui servait d'entrée à la mine, cependant deux personnes gardaient l'endroit, ainsi on ne pouvait pas entrer librement? Ces deux personnes portaient la même armure, ils étaient différents des ouvriers, ils surveillaient sûrement ces derniers! Les prolétaires n'étaient donc pas vraiment libres. Je fis demi-tour, déçu de ne pas pouvoir entrer dans cette cave naturelle et explorer un peu, mais ce n'était pas grave, ma déception fut vite remplacée par de la joie. En effet, les magasins étaient déjà ouverts! Ainsi, à peine arrivé en ville, j'avais pu me rendre dans plusieurs boutiques! J'avais trouvé la boutique qui m’intéressait par hasard, je ne connaissais pas l'emplacement du magasin mais que son nom "Dans l'Ancien Monde".

Je poussais la porte de la bâtisse, et je fus directement agressé par l'odeur du vieux papier et du renfermé. Il faisait assez sombre dans la boutique, mais aussi assez frais, cette endroit portait plutôt bien son nom. Le plancher craquelait légèrement sous mon poids, j'avançais un peu, cherchant le vendeur pour lui demander conseil, cependant il ne semblait pas être là, le siège du comptoir était vide! Bon, bien je me débrouillerais tout seul. Je marchais de rayonnage en rayonnage, trouvant, effectivement de vieux ouvrages mais aucun ne portait sur le thème des civilisations anciennes, peut être ne trouverais-je finalement pas mon bonheur ici?

Soudain, un "Clap" éveilla mon attention, ce "clap" était le bruit d'un livre que l'on refermait, ainsi je n'étais pas seul ici, peut être que la personne qui avait fait produire ce "Clap" pourrait m'aider? Je cherchais cette mysterieuse personne dans les rayons et je tomba rapidement dessus! Il s'agissait d'un homme plutôt bien habillé, cheveux bruns mi-longs et yeux dorés. Sûrement le propriétaire de l'endroit! Je me dirigeais vers lui, abordant un sourire pour montrer que mes intentions n'étaient pas mauvaises, je finis par lui dire:

-Oh, bonjour! Dites vous ne sauriez pas où je pourrais trouver un livre sur les civilisations antiques? Je suis un peu perdu dans cette échope...

Et oui, j'arrivais même à me perdre dans une boutique, qui était tout de même plus grande que prévue! J'esperais que l'homme pourrait éclairer ma lanterne, afin que je puisse trouver ce que j'étais venu chercher!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan

Empire
avatar

Messages : 17
Date de naissance : 23/12/1998
Age : 18

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Lun 8 Avr 2013 - 18:39

Contrairement à ce que Ethan aurait souhaité, le jeune homme ne se contenta pas de traverser le rayon. Au contraire, il sembla soulager de le croiser et s'approcha de lui. Il ressentit du dégoût, de l'agacement, jamais le noble ne pouvait être vraiment seul, il fallait toujours que quelqu'un l'interpelle, vienne le déranger. Il serra les dents et fit mine de l'ignorer.

« Oh, bonjour ! Dites, vous ne sauriez pas où je pourrais trouver un livre sur les civilisations antiques ? Je suis un peu perdu dans cette échoppe... »

Pour qui le prenait-il ? Le bibliothécaire ? Était-il en train de le rabaisser ? En tout cas, c'est ainsi qu'il le prit... Si cela n'avait tenu qu'à lui, Ethan lui aurait balancé son livre à la figure. Mais il ne pouvait pas. Ce n'était pas correct de s'emporter ainsi pour un homme de son rang. De plus, il s'était promis de faire des efforts et de ne plus se mettre en colère - ou du moins, moins souvent.

Il était perdu... Serte, la librairie était assez vaste et les rayons très semblables... Mais de là à ce perdre... N'était-il pas légèrement idiot ? Ou alors vraiment tête en l'air. Ethan eut un rire intérieur, moqueur.
Qu'avait-il dit ? Les civilisations antiques ? N'était-ce pas le sujet du livre qu'il tenait dans ses mains ? Voulant vérifier, Ethan baissa les yeux et retourna le manuscrit. En effet, sur la couverture de cuir étaient inscrits les mots "Civilisations Anciennes". Puis il releva la tête et contempla l'étagère : Aucun autre livre ne mentionnait ces civilisations oubliées. Le bourgeois resserra les doigts sur le livre, affichant un petit sourire satisfait.

Ethan tourna vivement la tête et considéra le jeune homme un instant. Il possédait de longs cheveux bruns et faisait approximativement la même taille que lui. Néanmoins, il paraissait légèrement plus jeune que le noble... Lui aussi souriait. Mais ce n'était pas exactement le même sourire. Le sien était plus doux, plus naturel, loin de cet air moqueur et sarcastique qu'Ethan avait adopté quelques secondes plus tôt.
Ce sourire béat et ce visage amical amusa le noble davantage encore.

« Je pense que c'est de ce livre dont vous faîtes allusion. Seulement, et j'en suis vraiment navré, je viens juste de l'emprunter. » répondit-il enfin avec ironie en brandissant le manuscrit de sa main droite.

Suite à cela, Ethan se détourna du jeune homme et commença à avancer vers la sortie, sans même le saluer ou lui lancer un regard. Une attitude hautaine et terriblement froide, qui le soulagea plus que vous ne pourriez l'imaginer.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace

Modo
avatar

Messages : 138
Date de naissance : 09/02/1999
Age : 18
Humeur : Bwahahahahaha !!!

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Lun 8 Avr 2013 - 22:17

Comparée aux grandes villes portuaires que j’avais visitées ces derniers jours, Kople était relativement calme. Je n’étais pas peu fier d’en être le comte. Et je n’étais pas non plus fâché de pouvoir marcher dans des rues aussi tranquille pour la première fois depuis plus d’une semaine. En métropole, les gens étaient tous énervés pour des raisons x ou y. Ici, même si l’activité minière était importante et qu’un certain nombres de bûcherons bourrus circulaient parmi les passants, l’atmosphère était assez détendue.

J’étais totalement décontracté lors de cette petite promenade. Je semblais savoir où je voulais aller, et pourtant, je n’en avais strictement aucune idée. Je flânais, à tout va, regardant d’un air nonchalant les boutiques artisanales, les maisons des civils, ou encore les tavernes.
Il était un temps, je passais beaucoup de temps dans ces échoppes, voire beaucoup trop. J’en sortais rarement sobre, et c’était à peine si j’arrivais à retourner chez moi par mes propres moyens.
J’étais bien conscient que j’avais eu tort de boire autant à cette époque. Je m’étais peut être trouvé une excuse, mais cela avait grandement nui à ma santé. En revanche, un petit verre comme cela, maintenant, ne pouvait pas me faire de mal. Ca faisait longtemps que je n’avais pas revu le gérant, je devais lui avoir manqué ~

~ ~ ~

Sors d’ici maintenant, t’as assez bu comme ça !
Je ne vous permets pas de vous adresser ainsi à moi, impo-

J’eus à peine le temps de protester que le tavernier me mit à la porte, me frappant avec un balai en paille antique, afin de s’assurer que je sorte plus vite ! Tout ça sous le prétexte que j’avais « bu comme un trou » ! Il mêlait dans son discours l’impolitesse et le manque de dignité ! Je n’étais pas prêt de retourner chez lui ! Dire que je lui avait fait gagner de l’argent en vidant ses bouteilles… Il ne le méritait pas !

À présent, à cause de ce commerçant malhonnête, j’étais d’humeur exécrable. Il en fallait beaucoup pour m’énerver, donc c’était dire.
Il fallait que je m’occupe pour oublier cette mésaventure. Cherchant de quoi occuper mon regard, je tombai nez à nez avec tout une série de vêtements légers, qu’une femme distraite avait laissé sécher là sans penser qu’on tenterait de les lui dérober. De toute évidence, elle devait être nouvelle dans le coin, pour me tenter ainsi…

~ ~ ~

Mince ! Cette fois, je n’avais pas été assez discret. La propriétaire de mon butin m’avait aperçu depuis l’intérieur de chez elle et me poursuivait, faisant preuve d’une rapidité étonnante. Mes pattes de Mangriff elles-mêmes avaient du mal à tenir le rythme. Je devais vite trouver une cachette avant de me faire attraper ! Seulement, le plupart des lieux publiques étaient fermés, pour une raison qui m’échappait.
Finalement, Arceus en soit loué, je trouvai une vitrine qui était éclairée et dans laquelle quelques hybrides fouillaient. Je n'avais pas le temps d'analyser la situation, j'ouvris la porte avec fracas, faisant au passage tinter une clochette. Heureusement, très peu de personnes étaient présentes. ces dernières me regardèrent d'un air sévère. Je ne voyais pas pourquoi ils me jugeaient comme ça : ils auraient du m'applaudir pour avoir réussi à distancer la femme qui me coursait à l'instant.

Une fois mes esprits retrouvés, je balayai la pièce du regard. Il y avait beaucoup, énormément de livres. Les gens qui fréquentaient l'endroit semblaient sérieux et la plupart étaient bien habillés. Aux milieu de ces gens, je ne reconnus qu'une personne. Il s'agissait d'un noble, qui vivait également à Kople, mais dont l'influence était plus limitée que la mienne. Je l'avais déjà croisé auparavant et il me semblait relativement... coincé... Je décidai néanmoins de l'aborder. Un peu de discussion après une telle histoire ne pouvait pas me faire de mal.

HÉ ETHAN, CA VA MA PUCE ?

Ils semblait assez étonné que je lui ai adressé la parole de cette manière. Pourquoi donc ? Entre représentants de l'aristocratie, nous étions proches, non ? Son interlocuteur lui aussi semblait surpris de me voir débouler devant eux. Je n'avais jamais vu son visage : il devait s'agir d'un vagabond ou d'un nouvel arrivant. D'après les bribes de conversations que j'avais saisies en arrivant, je pus comprendre qu'il souhaitait le livre que le dénommé Ethan tenait entre ses mains. Jouant mon médiateur, je saisis le pavé plein de poussières portant l'inscription "Civilisations Anciennes". Je le remis au monsieur barbu, conseillant mon collègue.

Voyons, Ethan, ne vois-tu pas que monsieur a fait un long chemin ? Il vient d'arriver à Kople, ça se voit ! Allez, ne fait pas ta Lippoutou et sois un gentleman !

Dans le regard des deux autres, je ne savais pas quoi lire. De l'agacement ? du mépris ? Dans ceux du noble, ça ne faisait aucun doute. Le pauvre : je venais de lui confisquer un ouvrage qu'il comptait emprunter ! J'aurais été un peu fâché, moi aussi, mais le connaissant, il n'allait pas s'énerver pour si peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan

Empire
avatar

Messages : 17
Date de naissance : 23/12/1998
Age : 18

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Mer 10 Avr 2013 - 13:58

HÉ ETHAN, CA VA MA PUCE ?

Il sursauta. Ne s'attendant pas à être de nouveau interpellé par quelqu'un, Ethan se retourna brusquement et regarda le nouveau venu qui n'était autre que Ace. Le comte de Kople, le "tout puissant", celui que tout le monde connait... Ils s'étaient croisés assez souvent puis qu’ayant pratiquement le même âge et ayant toujours vécu dans le milieu de la noblesse de Kople. Cependant, les deux hommes ne se parlaient que très rarement - voire jamais. Le comte était un homme plutôt extravagant et très sûr de lui, et c'était ce genre de personne que Ethan évitait et méprisait. Aussi, lorsqu'il croisa son regard, le Noctali ne put s'empêcher de soupirer. Oh non pas lui, pensa-t-il, blasé.

Mais ce ne fut pas tant sa présence dans un tel endroit qui le choqua le plus ; mais plutôt la manière dont il s'adressait à lui. "Ma puce" ? Était-ce vraiment à lui qu'il s'adressait ? Était-il dans son état normal ? Ethan se sentit d'abord terriblement gêné et balaya rapidement la salle du regard, espérant que personne autour d'eux n'ai entendu le comte crier...

Sans même lui laisser le temps de répondre, ce dernier lui prit le manuscrit des mains. Ethan voulut riposter, mais il se retint. Et lorsque Ace tendit le livre vers le voyageur, il vit rouge.

« Voyons, Ethan, ne vois-tu pas que monsieur a fait un long chemin ? Il vient d'arriver à Kople, ça se voit ! Allez, ne fait pas ta Lippoutou et sois un gentleman ! »

Un gentleman ? Mais ce n'était pas lui qui était en train de hurler, ivre mort, au beau milieu d'une bibliothèque publique. Et ce n'était pas lui non plus qui venait d'arracher un livre des mains de quelqu'un... Ethan mourrait d'envie de le gifler, de le remettre à sa place... Mais il ne pouvait pas. Il fallait qu'il se contienne et qu'il garde son calme. Après tout, Ace n'était pas vraiment conscient de ce qu'il faisait...
Ravalant sa fierté, Ethan repoussa une mèche de ses cheveux noirs et se tourna vers le vagabond, s'efforçant de sourire à nouveau.

« Vous m'envoyez sincèrement désolé, mais si j'avais su dès le départ que vous veniez de si loin, je ne vous aurais pas fait perdre ainsi votre temps. Veuillez m'en excuser. »

La main gauche dans le dos et le poing droit sur le cœur, il se pencha en avant. Une révérence et des excuses qui lui donnèrent un horrible goût dans la bouche.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azeroth

Guilde
avatar

Messages : 26
Date de naissance : 21/11/1997
Age : 20
Localisation : ~~~
Emploi/loisirs : ~
Humeur : ~~~

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Jeu 11 Avr 2013 - 16:37

Hum, le jeune garçon n'était apparemment pas le bibliothécaire. Il m'avait regardé, méprisant et avant fait apparaître sur ses lèvres un sourire qui ne semblait pas sincère. Je me demandais si je ne l'avais pas offensé en le saluant, je n'étais pas très habitué aux contacts humains et les formules de politesse ce n'était pas vraiment mon fort! De plus, il semblait que cette personne soit d'un rang social assez élevé à en juger par ses manières. Le jeune homme regarda les rayons avant de remettre ses yeux sur ce livre à la couverture brune qu'il tenait. Il serra ses doigts, renforçant son emprise sur le bouquin avant de lancer:

-Je pense que c'est de ce livre dont vous faîtes allusion. Seulement, et j'en suis vraiment navré, je viens juste de l'emprunter.

Puis il se détourna et se dirigea vers la porte pour sortir sans même prendre la peine de me saluer ou autre chose. Je restais là, pensif, j'allais devoir aller chercher dans une autre librairie, quelle galère... Mais où pouvais-je bien aller? J'allais devoir récolter quelques informations en ville puis je repartirais ensuite. Ensuite, une voix me tira de mes pensées:

-HÉ ETHAN, CA VA MA PUCE ?


Que? Je me tournais pour voir à qui cette voix appartenait, il s'agissait là aussi d'un jeune homme, possédant des yeux rouges ainsi qu'une chevelure grise cendrée, voir même blanche. Il semblait aussi être du même rang social que le dénommé Ethan, qui était certainement le jeune garçon au livre. Mais se connaissaient-ils? Le surnom que l’énergumène hurlant avant donné au noble froid et distant semblait indiquer un lien entre ces deux personnes. Je m'approchais des deux protagonistes, intrigué et curieux. Une odeur d'alcool s'infiltra dans mes narines, elle ne pouvait pas provenir de ce Ethan puisque je n'avais pas senti cette effluve précédemment, il s'agissait sûrement du type aux cheveux cendrés, ainsi il était bourré? Ce qui expliquait le fait qu'il hurle pour parler et ce qu'il disait.

-Voyons, Ethan, ne vois-tu pas que monsieur a fait un long chemin ? Il vient d'arriver à Kople, ça se voit ! Allez, ne fait pas ta Lippoutou et sois un gentleman !

Avait ensuite dit l'homme aux yeux rouges, j'eus envie de rire, ce type parlait d'être un gentleman mais il était en train de hurler, ivre mort dans un lieu où le calme était censé régner! Je voulus répondre mais je n'en eut pas l'occasion, l'homme ivre avait arraché le livre brun des mains de son "ami" et me l'avait donné. Je ne comprenais pas bien ce qu'il se passait mais je décidais de garder le livre, je n’aurais ainsi pas à devoir me retaper une longue route avant de tomber sur quelque chose! Puis le brun se tourna vers moi pour lâcher:

-Vous m'envoyez sincèrement désolé, mais si j'avais su dès le départ que vous veniez de si loin, je ne vous aurais pas fait perdre ainsi votre temps. Veuillez m'en excuser.


Suite à quoi il s'inclina, une révérence c'était comme ça qu'on appelait ce truc? Je ballais ensuite, me grattant la tête avant d’enfin pouvoir prendre la parole:

-Euh... Ethan c'est ça? Ne te sens pas obligé de faire ça! Si tu veux le livre, je peux le lire rapidement et le ramener ce soir pour que tu puisses ensuite l'emprunter pour le lire.

Je me tournais ensuite vers le second garçon:

-Toi, je pense que tu devrais aller dormir avant de faire des bêtises en ville!

J'avais tutoyé les deux personne, n'aimant pas faire preuve de manières et de politesse. Je trouvais ça plutôt inutile. Ainsi j'ouvris le livre et commençait à regarder le contenu de l'objet, attendant la réponse d'Ethan concernant ma proposition.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace

Modo
avatar

Messages : 138
Date de naissance : 09/02/1999
Age : 18
Humeur : Bwahahahahaha !!!

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Ven 12 Avr 2013 - 22:16

J'avais effectivement eu raison de penser que le Noble ne s'abaisserait pas à s'énerver pour si peu. Il tira une révérence et s'excusa auprès du voyageur.

Vous m'envoyez sincèrement désolé, mais si j'avais su dès le départ que vous veniez de si loin, je ne vous aurais pas fait perdre ainsi votre temps. Veuillez m'en excuser.

Voilà qui lui ressemblait plus. Son visage renfrogné à l'instant m'avais vraiment surpris, mais il avait finalement pris sur lui et montré ses bonnes manières. La vagabond, lui, qui avait souri lorsque j'avais pris le livre des mains d'Ethan, affichait à présent une mine gênée. Lui aussi, malgré la piètre qualité de ses vêtements et ses cheveux de rebelle, avait reçu une bonne éducation, visiblement. Il tutoya certes l'aristocrate... cependant, il lui avait fait une bien belle proposition.

Euh... Ethan c'est ça? Ne te sens pas obligé de faire ça! Si tu veux le livre, je peux le lire rapidement et le ramener ce soir pour que tu puisses ensuite l'emprunter pour le lire.

Comme c'était mignon ! Eux qui, deux minutes avant mon intervention, se chamaillaient pour les "Civilisations Anciennes", ils étaient de nouveau en désaccord, préférant laisser le privilège de la lecture à l'autre. Et tout cela était possible... grâce à moi !Je venais d'accomplir une bonne action. ♪
Et je ne comptais pas m'arrêter là. Je pouvais épargner à mon collègue la peine d'ouvrir la bouche. Je répondis à sa place.

Mais non ! Prends ton temps ! Ça ne va pas le déranger... hein Ethan ?

Là dessus, je m'approchai de lui et, comme je l'aurais fait avec un bon ami, je passai mon bras autour de son cou et lui frottai les cheveux. Je le connaissais essentiellement de vue et ne lui avais parlé qu'une ou deux fois, lors de réunions. Cependant, j'étais persuadé d'être assez proche de lui pour me permettre ces fantaisies ou parler pour lui. En revanche, le barbu ne semblait pas de cet avis, puisqu'il tenta de me persuader , je cite, "d'aller dormir chez moi avant de faire trop de bêtises".
Le mécréant ! J'avais réussi à convaincre Ethan de lui prêter le pavé poussiéreux, et le voilà qui me parlait comme à un enfant. Savait-il qui j'étais ? Probablement ! Personne n'ignore mon nom ! Je suis comte après tout ! Et justement ! En tant que haut membre de la noblesse, je me devais d'être magnanime et d'oublier ce débordement. Cela ne se reproduirait pas une autre fois !
Autre problème : je ne voyais pas de quelles bêtises il voulait parler. J'avais toujours été irréprochable. Alors pourquoi me serais-je mal conduit ce jour là ? Pensait-il cela parce que j'avais parlé à un riche de façon amicale ? Peut être pensait-il que je me portais tout le temps de façon aussi extravertie ? S’il avait su ce j’étais exceptionnellement de bonne humeur ! Tenant à rectifier la situation, je fis un pas en avant, relâchant mon étreinte, et m'adressai au vagabond.

Mais non, voyons, je ne ressens pas la moindre fatigue. Je ne vois pas en quoi je...

Je ne finis pas ma phrase. Surpris, je reluquai le morceau de tissu qui venait de tomber de ma manche, faute de m'être un peu trop penché dans une révérence qui accompagnait mes propos. Je peinai d'abord à le reconnaître, mais au bout de quelques minutes, je fus capable e l'identifier : c'était mon butin. La raison pour laquelle je m'étais caché dans la librairie. Je l'avais, probablement par réflexe, dissimulé afin que personne ne remarque un linge aussi indiscret.
Je voulus le ramasser immédiatement. Ce fut chose impossible, à cause des deux messieurs avec qui je parlais à l'instant. Ils m'avaient remarqué et me regardaient d'une façon plutôt louche et pétrifiante.


[Assez court... mais faites avec \o]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan

Empire
avatar

Messages : 17
Date de naissance : 23/12/1998
Age : 18

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Sam 13 Avr 2013 - 19:00

A vrai dire, Ethan se fichait éperduement de ce livre. Tout ce qui l'intéressait, c'était d'avoir une occupation pour un jour ou deux. L'unique raison pour laquelle il avait refusé de le donner gentiment au voyageur, c'était qu'il voulait embêter son monde - pour ne pas dire autre chose -, comme à son habitude...
Il se crispa, sentant soudain le comte s'approcher de lui et passer son bras autour de ses épaules. N'osant pas faire le moindre geste, il se retenait même de respirer, le laissant passer une main dans ses cheveux. Jamais il n'avait ressentit une haine si profonde envers le noble.

« Mais non ! Prends ton temps ! Ça ne va pas le déranger... hein Ethan ? »

Et voilà qu'il répondait à sa place ! Il avait serte compris le petit manège d'Ethan qui ne voulait pas spécialement lire ce satané bouquin, mais ce n'était pas une raison pour lui gacher son petit plaisir. Alors qu'il s'apprêtait à le lui rétorquer, le vagabond se mit de nouveau à parler :

« Toi, je pense que tu devrais aller dormir avant de faire des bêtises en ville ! »

Ethan ouvrit soudain de grands yeux étonnés. Était-ce bien à Ace qu'il s'adressait ? Oui, cela ne faisait aucun doute : il s'était tourné vers le comte. Tout d'abord, Ethan resta bouche-bée, tant il était surpris par l'attitude du jeune homme... Puis il se tourna vers Ace, qui semblait tout aussi abasourdit que lui. Celui-ci le relacha et s'avança vers son interlocuteur. Le regard d'Ethan passa du noble au voyageur avant de revenir sur le premier, un sourire moqueur se dessinant sur le visage. La mine ébahie de ce dernier le fit ricaner, tant il était amusé. Il se retint tout de même de rire aux éclats lorsque Ace reprit la parole :

« Mais non, voyons, je ne ressens pas la moindre fatigue. Je ne vois pas en quoi je... »

Ne comprenant pas pourquoi il n'avait pas achevé sa phrase Ethan baissa les yeux, suivant le regard du noble. Il avait fait tombé quelque chose sur le planché poussièreux de la bibliothèque. Lorsqu'il réalisa ce que c'était, Ethan cessa immédiatement de rire. Laissant de côté ce visage illuminé par un sourire amusé, pour le remplacé par une mine déconcertée et pleine de reproches. Qu'est-ce que Ace faisait avec un sous-vêtement féminin dans la manche ? Ce dernier s'empressa de le ramasser et de le remettre à sa place. Seulement, il était trop tard : Ethan l'avait vu et le voyageur également. Lorsque Ace se redressa, Ethan le regarda droit dans les yeux.
Ce n'était absolument pas ses affaires, néanmoins, quelque chose au plus profond de lui voulait connaître la raison pour laquelle Ace était entré dans cette échoppe un soutien-gorge sous le bras. Il déglutit, et, prenant son courage à deux mains, osa une question pour ce dernier.

« Ace... Mais qu-qu'est-ce que cela ? ... »
[Extrêmement court, mais je ne savais pas quoi dire. >___>]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azeroth

Guilde
avatar

Messages : 26
Date de naissance : 21/11/1997
Age : 20
Localisation : ~~~
Emploi/loisirs : ~
Humeur : ~~~

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Lun 15 Avr 2013 - 23:02

Je ne comprenais pas vraiment ce qu'avaient ces nobles dans la tête. Le dénommé Ethan avait prit l e livre pour le lire et maintenant que son ami me l'avait donné en le lui arrachant des mains, ce dernier ne sembla pas vouloir le récupérer ou autre chose. Ma proposition avait même été rejetée, pas par le brun mais par son camarade aux cheveux cendrés. Peut être qu'ils se connaissaient vraiment bien? Ou alors entretenaient-ils une autre relation, l'un étant supérieur à l'autre au niveau du pouvoir? Je n'en avais absolument aucune idée, je n'y connaissais rien au social et encore moins en noblesse! Je me contentais de regarder les deux personnes à tour de rôle, avant de longuement m'étirer et de bailler ouvrant grand la bouche.

Un rayon de soleil traversa la fenêtre, arrivant directement sur ma trogne, perturbé par ce faisceau lumineux, je changeais de place, posé contre une étagère à livres, je pliais mes genoux pour finalement m'asseoir, lâchant un nouveau bâillement. Assis en tailleur, je regardais les deux hommes qui semblaient être amis, voyant l'attitude du cendré envers le ténébreux, on ne pouvait en déduire que ça, a moins qu'il ne possèdent des liens familiaux? Tel était le mystère. Ne m’intéressant lus aux deux bourgeois et ayant ouvert le livre, je feuilletais les pages, le livre semblait complet, texte, images, dates, cartes mais est ce que toutes ces informations étaient vraies? Je n'en avais aucune idée, de toutes façons il me fallait au moins une base concernant ces connaissances des antiques civilisations. Le jeune cendré me répondit ensuite, je l'avais reconnu à sa voix, cependant j'étais bien trop absorbé par ce que je lisais, je n'écoutais donc que d'une oreille sa réplique:

-Mais non, voyons, je ne ressens pas la moindre fatigue. Je ne vois pas en quoi je...

Il semblait ne pas avoir compris où j'avais voulu en venir, ce n'était pas grave, il finirait bien par savoir, écopant d'un mal de tête et d'un sale gout dans la bouche, symptômes d'une gueule de bois. Le silence régna ensuite dans l'entrepôt à livres, que se passait-il? Je n'en avais aucune idée, j'étais complétement déconnecté de l'endroit en question, étant concentré de façon intense sur mon bouquin. Certaines pages contenaient des mythes que j'avais eu l'occasion de lire à la bibliothéque de Sapientia, d'autres contenaient même des passages du livre religieux! Soudain, la voix d'Ethan me tira de mon monde, elle était hésitante et étrange. Je relevais la tête à ses mots:

-Ace... Mais qu-qu'est-ce que cela ? ...


Je vis l'expression gênée du cendré, il semblait mal à l'aise malgré son état d'ivreité, Ethan lui était plutôt étonné. Leurs deux regards se dirigeait tous deux dans la même direction, qu'est ce qui attirait ainsi leurs attentions? Il s'agissait de sous vêtements, un soutien gorge. Je regardais le vêtement puis les deux nobles, finalement je pris le tissu et me relevais, tendant l'objet au protagoniste donc je ne savais pas le nom:

-Hum je ne sais pas ce que tu fais avec ça mais reprend le.

Peut être était-il un travesti ou autre chose? Aucune idée, je ne voulais pas le savoir de toutes façons! Je regardais les deux hommes qui étaient toujours dans des états de "choc". Je ne pus m'empêcher de rire pour me moquer de leurs expressions à cet instant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace

Modo
avatar

Messages : 138
Date de naissance : 09/02/1999
Age : 18
Humeur : Bwahahahahaha !!!

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Jeu 25 Avr 2013 - 23:31

[Désolée pour le retard é__è]

Oh rage ! Oh désespoir !
J’avais beau être en pleine euphorie pendant cette journée, le fait que les deux messieurs aient remarqué le sous-vêtements m’avait fait l’effet… disons… d’un coup de pelle dans mon auguste nez. Les autres aussi semblaient à leur manière surpris, étonnés, choqués, dégoûtés. Il était clair qu’ils avaient de quoi se poser des questions sur la situation actuelle. Eh ! Oui ! La plupart des habitants de Kople étaient au courant de mon petit défaut. Seulement, ils avaient été assez intelligents pour ne pas le crier sur les toits. Ainsi, les étrangers et les membres de la Noblesse ne savaient strictement rien à propos de mon hobby illicite. Je pensais que ça durerait encore longtemps… mais…
« Qu’est-ce que ça fichait dans sa manche ? »
« Où l’a-t-il obtenu ? »
« Pourquoi l’avoir gardé sur lui ? »
Touts ces mots se lisaient distinctement sur les visages interrogés de mes interlocuteurs. L’aristocrate fut le premier à s’exprimer sur le sujet, me demandant, hébété :

Ace... Mais qu-qu'est-ce que cela ? …

Ce que c’était ? L’imbécile ! Il le savait très bien ! Ethan avait beau être mortellement coincé, il ne pouvait ignorer ce qu’était un soutien-gorge, enfin ! Aussi niais pouvait-il être, il l’avait obligatoirement croisé au moins une fois dans ses livres idiots qu’il préférait à sa propre famille ! Il m’avait dit cela dans le seul but de me rabaisser, j’en étais certain ! Je m’apprêtais à lui débiter tout cela, quand le vagabond trancha, d’un ton semi-méprisant :

Hum je ne sais pas ce que tu fais avec ça mais reprend le.

Il ne savait pas, comme cela ? Il avait beau faire l’innocent, je savais pertinemment qu’un torrent d’idées plus perverses les unes que les autres qui traversait l’esprit alors qu’il disait cela. Même moi ne préférais pas savoir ce qu’il imaginait alors !
Cette fois, j’étais vraiment dans de beaux draps… et qui plus est, j’étais extrêmement énervé. Cela, les individus face à moi ne pouvaient pas l’avoir remarqué : depuis l’instant où le vêtement avait glissé de sous ma chemise, mon expression était restée la même. Aucun de mes muscles n’avait bougé. J’étais encore à moitié à genoux, tentant d’attraper la lingerie avant qu’elle ne soit remarquée.
Comprenant que la situation était critique pour moi, je me jetai sur l’objet dérobé et le redissimulai dans ma veste comme si de rien n’était, mais d’un geste rapide. Je me relevai de la manière la plus noble possible, et, ignorant mon sentiment de colère, affichai un sourire simple, feignant d’être toujours de bonne humeur. Trois options s’offraient à moi :
Soit je disais la moitié de la vérité.
Soit j’inventais un gros mensonge comme j’en était capable.
Soit je faisais tout mon possible pour changer de sujet et faire oublier à tous cette regrettable histoire.
Après avoir débattu là-dessus avec ma conscience, je finis par déduire que la deuxième option était préférable aux autres. En effet, je risquais fortement d’être démasqué si je parlais de ma course-poursuite avec la folle furieuse. Et, si j’avais le malheur de ne pas m’expliquer, je devinais qu’Ethan n’allait pas hésiter à raconter cet incident à nos chers collègues, qui, eux, ne comprendraient pas aussi lentement, me soupçonneraient… ou pire encore ! Ils pourraient même de déchoir de mes fonctions, ce qui ne me plaisait pas vraiment.

Arborant toujours ce stupide sourire que j’avais décidé d’emprunter pour faire bonne impression, je pris également la voix la moins hésitante que j’aie pu dans mon état de stress.

Ceci ? Et bien, comme vous pouvez le voir… c’est un soutien-gorge… Allez, ne fais pas l’innocent mon petit Ethan ! Je sais que tu es as déjà vu plus d’un ! D’ailleurs, celui-là était vulgairement pendu au portail de votre maison. Je ne sais pas ce qu’il y faisait, et d’ailleurs, cela ne me regarde point. Cependant, je trouvais idiot de le laisser sur place alors que ça aurait pu nuire à votre réputation, je vous l’ai donc rapporté ~

Les mains dans les poches, je fixai l’intéressé dans les yeux. Je gardai mon air serein, pendant que je le pouvais encore. Cette excuse était la seule qui m’était venue, et j’espérais qu’elle tiendrait. J’avais déjà pitié du potentiel domestique qui se ferait punir à ma place.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan

Empire
avatar

Messages : 17
Date de naissance : 23/12/1998
Age : 18

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Ven 26 Avr 2013 - 20:53

Ace le regardait droit dans les yeux. En vain, Ethan avait cherché une faille dans ce regard, sur ce visage serein qu'il arborait ou sur son attitude décontractée... Mais rien, rien ne mettait en doute les paroles du compte... Pourtant, il était sûr et certain que ce dernier mentait ! Et pour cause : il n'avait jamais vu ce sous-vêtement auparavant. Mais oui, bien entendu qu'il avait déjà vu des soutiens-gorge... Mais celui-ci ne lui disait absolument rien.
De plus, Ace avait dit l'avoir trouvé suspendu au portail du manoir. Jamais Ethan ne l'aurait accroché là ! Et dans quel intérêt ? Se faire traiter de malpropre dans tout Kople ? Jamais. Et puis il n'y avait rien sur ce portail quelques heures plus tôt. Lorsqu'il était sorti de chez lui en début d'après-midi, il n'y avait rien de suspendu.

De toute façon, tout le monde savait qu'Ethan était quelqu'un de raisonnable et de très soucieux des règles et de la bonne conduite... Alors pourquoi mentir de la sorte ? Pour sauver sa peau ? Ace avait-il quelque chose à se reprocher au sujet de ce soutien-gorge ?

« Mais enfin, ne dis pas de telles absurdités ! Tu sais parfaitement que je... »

Soudain, l'assurance d'Ethan s'évapora. Il se remit soudain en question. Après tout, il était fort probable que, par manque d'attention, il n'ait pas remarqué le linge suspendu au portail. Seulement, si c'était vraiment le cas, qui aurait bien pu le mettre là ? Un domestique ? Non, impossible, ils étaient bien trop peureux pour oser faire une telle chose. Par élimination, la seule personne susceptible d'accrocher le tissu - si les propos du compte étaient véridiques - n'était autre... que lui même.
Il serra les dents, se disant que peut-être Ace disait vrai. Que peut-être avait-il vraiment trouvé ce soutien-gorge suspendu au portail du manoir... Ethan se souvint de ces choses qui se produisaient et qu'il ne pouvait pas vraiment expliquer. Il y avait encore quelques jours de cela, il s'était réveillé tout habillé, comme s'il s'était levé en pleine nuit sans s'en souvenir le lendemain. Et s'il s'était de nouveau passé quelque chose comme ça ? Et s'il avait fait des choses inconsciemment ?

Ethan plongea son regard dans les yeux écarlates du noble qui ne l'avaient pas quitté une seconde. Gêné, il avait l'impression que tous les regards de la bibliothèque étaient également braqués sur lui. Il essuya ses mains moites sur son long manteau noir et prit une profonde inspiration, le cœur battant la chamade.

« Je... Je vais y aller... »

Ce fut le premier à rompre cet échange de regards. Signe de défaite ? Venait-il de perdre, de déclarer forfait au compte ? En tous les cas, la seule chose qu'il souhaitait pour le moment, c'était rentrer chez lui et se faire oublier.
Sans même saluer les deux hommes, il ouvrit la porte de l'échoppe, faisant tinter la clochette, et sortit.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azeroth

Guilde
avatar

Messages : 26
Date de naissance : 21/11/1997
Age : 20
Localisation : ~~~
Emploi/loisirs : ~
Humeur : ~~~

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Mer 1 Mai 2013 - 22:07

Toujours un peu sous le choc de cette scène, je continuais à regarder la personne aux cheveux cendrés perplexe, était-il possible qu'un noble ait de telles activités? Enfin... Se travestir c'était bizarre pour une personne normale mais pour un noble ça l'était encore plus! Enfin ce n'était pas tellement mes histoires, chacun pouvait vaquer à ses occupations après tout! Moi j'avais mon livre, je n'avais donc pas à être préoccupé. Le noble sembla cependant garder son calme. Il se contenta de sourire, puis il marqua un court silence avant de se tourner vers Ethan et de lui balancer:

-Ceci ? Et bien, comme vous pouvez le voir… c’est un soutien-gorge… Allez, ne fais pas l’innocent mon petit Ethan ! Je sais que tu es as déjà vu plus d’un ! D’ailleurs, celui-là était vulgairement pendu au portail de votre maison. Je ne sais pas ce qu’il y faisait, et d’ailleurs, cela ne me regarde point. Cependant, je trouvais idiot de le laisser sur place alors que ça aurait pu nuire à votre réputation, je vous l’ai donc rapporté ~

Le ton serein et le regard toujours plein d'assurance. Je ne savais pas si ces paroles étaient la vérité mais une chose était sûre, le dénommé Ethan se fit surprendre et il était légèrement gêné, non énormément gêné. On pouvait même distinguer un léger ton rose prendre le dessus sur la pâle peau du noble. Il rétorqua pour se défendre:

-Mais enfin, ne dis pas de telles absurdités ! Tu sais parfaitement que je...

Il interrompu, était-ce par manque d'argument? Ou bien venait-il de se souvenir que le sous vêtement aurait effectivement pu se trouver accroché à son portail, comme l'avait mentionné le premier noble? Je n'en savais rien, en tous cas, aprés un petit blanc, le gêné repris:

-« Je... Je vais y aller... »

Ainsi il abandonnait face à cette personne aux cheveux cendrés. Je ne comprenais rien à cette histoire mais les nobles étaient bel et bien soucieux de leurs images et de leurs réputations apparemment. Ethan sorti de la librairie, me laissant seul avec la personne ayant échappé le soutien gorge un peu plus tôt. Une personne normale serait partie avec son dû, le livre mais moi j'avais autre chose, une curiosité malsaine et trop grande, et je ne pus m'empêcher de lâcher à l'homme restant, me grattant le menton et regardant l’intéressé:

-Hum... As tu vraiment raconté la vérité? Ça m'intrigue cette histoire!


Puis je lâchais un bâillement, attendant la réponse de cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace

Modo
avatar

Messages : 138
Date de naissance : 09/02/1999
Age : 18
Humeur : Bwahahahahaha !!!

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Ven 10 Mai 2013 - 15:57

Plus sceptiques l'un que l'autre, mes interlocuteurs réfléchissaient à mon histoire. Était-elle vraie, ou n'était-ce qu'un vulgaire mensonge ? Ha ! Encore une fois, mon talent d'acteur m'avait sauvé la mise; je n'en étais pas peu fier.
Des deux, Ethan semblait être le plus choqué. Chose que je comprenais parfaitement, puisque je venais de l'accuser. Là était le risque que j'avais couru en racontant ma version des faits... j'avais vraiment peu de chances que le noble me croie. Il eut suffi qu'il soit sûr et certain qu'aucun sous-vêtement ne pendait, accroché au grillage de sa demeure, le matin-même. Mais, heureusement pour moi, il hésitait. Ses mains tremblaient légèrement, et j'avais aperçu le regard furtif qu'il avait jeté à ses pieds, se demandant quoi répondre.
J'eus la peur de me vie lorsqu'il se redressa, fronça les sourcils et m'affirma d'un ton sec que je déballais des absurdités depuis mon arrivée. Cependant, il ne finit pas sa phrase, pour mon plus grand bonheur. Pour une raison qui m'était inconnue, il avait blêmi soudainement, et ses yeux s'étaient vidé de toute expression. Il fixait encore une fois le sol... sans s'en rendre compte, j'en étais persuadé. Je n'arrivais pas à croire que j'arrivais à leur faire avaler un tel bobard aussi facilement. Et pourtant, je frissonnais, d'une manière qui devait être visible. Qu'ils étaient stupides ! Je ne pus m'empêcher de leur rire au nez, assez fort pour qu'un vieux rat de bibliothèque se permette de m'intimer le silence en grinçant des dents. Ce petit débordement passa assez inaperçu aux yeux de l'aristocrate, probablement à cause de ma bonne humeur de la journée.
D'ailleurs, ce dernier était toujours plongé dans ses pensées, blanc comme un linge. Il ne bougeait plus un muscle, il ressemblait à s'y méprendre à la statue qui ornait le centre de la grand place. Tout d'un coup, alors qu'on le croyait pétrifié à jamais, il ouvrit la bouche et, d'une voix chevrotante, il prit la parole.

Je... Je vais y aller...

Ooh... Comme c'était triste ! J'avais vexé le petit Ethanichou ! Bien fait ! Lui et l'autre barbu avaient osé m'accuser ! Ils ne l'avaient pas dit explicitement, mais ils l'avaient pensé très fort, je le savais !
Il n'empêchait que je me posais une question. Certes, elle était stupide et ne me regardait absolument pas. Comment se faisait-il que mon cher collègue ait changé de bord ? Avait-il perdu confiance en son fidèle majordome ? Ou plus hilarant encore : s'était-il souvenu de la nuit dernière ? ~ Je souris devant cette vision improbable. Lui ? Aimer quelqu'un ? C'était à peine s'il savait parler aimablement ! Il ne m'arrivait pas souvent de penser des choses telles que celles-là mais... lorsqu'il prit la porte, suivi du regard par les lecteurs intrigués, je me répétais : "C'est ça ! Sors, et plus vite que ça !"
Enfin bref. Les meilleures choses ayant une fin, je devais à présent prendre congé du voyageur. Mes affaires ici étaient réglées. J'étais parvenu à me trouver une excuse, et puis la folle à qui j'avais échappé avait sans aucun doute abandonné ses recherches ! Après tout, ce n'était qu'un morceau de tissu... sa perte n'allait pas la tuer. Si elle n'avait pas été satisfaite, elle n'aurait eu qu'à en acheter un autre ! Il fallait faire marcher le commerce de la ville, que diable !
M'avançant vers cet inconnu, je m'apprêtais à le saluer lorsqu'il lança, d'un air mi-moqueur, mi-dubitatif :

-Hum... As tu vraiment raconté la vérité? Ça m'intrigue cette histoire!

Que ? Comment osait-il ? Il me soupçonnait ? Et, pire encore, il baillait insolemment, devant moi ! J'avais déjà fait l'effort d'ignorer son rire, lorsque j'avais fait tomber mon butin, quelques minutes auparavant, et maintenant, il abusait de ma gentillesse ! Ma patience avait des limites ! Il fallait que je m'empresse de corriger ce jeune homme. D'autres lui auraient certainement fait couper la tête pour un tel affront. Moi, en tant que comte, je me devais de garder une bonne image. Aussi, songeai-je, un blâme serait suffisait pour lui faire ravaler ses paroles.
Je me plaçai juste en face de lui, prenant le visage le plus imposant que je pouvais, sachant que le vagabond me dépassait dangereusement d'une douzaine de centimètres (ce qui était la raison pour laquelle je ne me permettais pas de le molester).

Dites donc mon bon monsieur! J'aimerais que vous appreniez à me respecter ! Après tout, vous ne pouvez l'ignorer, je suis le comte de cette ville. Estimez-vous heureux que je ne vous fasse pas exécuter pour m'avoir tenu de tels propos ! Je suis sûr qu'un autre n'aurait pas été aussi magnanime ! Et puis de toute façon, d'où tenez-vous ces accusations, et puis aussi, je ne vous permet pas de me tutoyer ! Nous ne nous connaissons pas : vous vous en souviendrez blablablablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablablabla blablabla...

Ce sale type m'avait mis hors de moi ! Aussi, je m'étais emmêlé dans mes propres paroles et vais moi-même réalisé que je parlais à une vitesse étonnante. Chose qui arrivait très fréquemment lorsque je m'énervais. Seulement, cette mauvaise habitude avait le don de me mettre encore plus en colère. Abandonnant tout espoir de réussir à faire entrer la moindre idée dans le crâne buté de cet homme, je me dirigeai d'un pas rapide vers la sortie et claquai la porte derrière moi, ce qui me valut encore plus de regards noirs qu'à mon arrivée.
Cette journée faisait typiquement partie de celles où l'on se dit qu'on aurait mieux fait de rester au lit. Ce pauvre Ethan devait penser la même chose. Je le voyais justement, à peine cinq mètres devant moi. Il était sorti bien avant moi, mais son désarroi le faisant marcher bien plus lentement que moi, je l'avais bien vite rattrapé. À présent, je ne ressentais plus aucune rancune envers lui. Au contraire, c'était plutôt de l'empathie. Tentant de lui faire signe, je lui criai :

Hey Ethan ! Ça te dirait de venir boire un-

À l'instar du noble juste avant son départ, je ne pus finir ma phrase. Ce n'était pas que je revenais sur ma proposition, non, mais c'était plutôt que j'avais plutôt de mal à parler, alors que je voyais la mort arriver vers moi au ralenti...

Je t'ai enfin retrouvé ! Sale pervers !


[YAY ! Encore du retard. Je suis vraiment désolée ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan

Empire
avatar

Messages : 17
Date de naissance : 23/12/1998
Age : 18

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   Mar 16 Juil 2013 - 19:47

En sortant de la bibliothèque, Ethan s'était adossé contre le mur du bâtiment. Levant la tête vers le ciel, les yeux clos et le cœur battant la chamade. L'idée que cela puisse être vrai le rongeait de tout son être. Il se mordit la lèvre. Vraiment, c'était une mauvaise journée. Et il se dit que plus jamais il ne sortirait de chez lui. Qu'il resterait cloîtré chez lui du matin au soir et du soir au matin sans jamais parler à personne. Tout ce qu'il voulait, lui, c'était qu'on le laisse tranquille, qu'on le laisse seul. Mais personne ne l'écoutait. Et après ça, on venait se plaindre qu'il était trop désagréable, trop méchant... Ah les hybrides, franchement...

Au bout de quelques minutes, il reprit sa route. Les mains dans les poches et la tête baissée, il ne pouvait s'empêcher de repenser à ce qu'il s'était passé, à l'humiliation qu'il venait de subir.
Et puis finalement, il se redressa. Il n'était pas question de se montrer aux yeux de tous dans un tel désarroi. Il devait rester fier et ne pas se laisser abattre par un jeune comte arrogant et alcoolique qui passait son temps à lui pourrir la vie. Quand est-ce qu'il allait comprendre qu'Ethan voulait QU'ON LUI FICHE LA PAIX ? S'il croisait Ace de nouveau, il n'aurait eu qu'une seule envie : le gifler.

« Hey Ethan ! »

Il se crispa. Voilà. Ce qu'il redoutait le plus se produisit : Le comte l'avait suivit et venait de le rejoindre. Pendant un instant, Ethan se voulu terriblement de ne pas être parti directement une fois sorti de la bibliothèque...

« Ça te dirait de venir boire un- »

... Un ? Un verre, très certainement, mais pourquoi avoir achevé sa phrase si soudainement ? Curieux, le Noctali se retourna.
A ce moment là, Ethan ne comprit pas bien ce qu'il se passa... Une femme, assez jeune, et visiblement assez énervée, courait vers lui. Les sourcils froncés, le regard noir, elle semblait vouloir commettre un meurtre. Le noble ouvrit de grands yeux, le souffle coupé, était-ce vraiment à lui qu'elle en voulait ?

« Je t'ai enfin retrouvé ! Sale pervers ! »

Pervers ? Ah, non, ce n'était pas de lui qu'il s'agissait, mais de Ace. Ethan souffla, soulagé, et fit un pas de côté, laissant son camarade seul face à la demoiselle. Cela fut effectué d'une façon telle, que l'on avait eu l'impression qu'il incitait la jeune femme à se déchaîner sur le pauvre Ace.
A cet instant, Ethan comprit : Tout ce qu'avait raconté le noble, toute cette histoire qui l'avait mis dans tous ses états... Tout cela n'était qu'un mensonge, un bobard inventé par ce manipulateur. Le soutient-gorge ne s'était jamais trouvé sur le portail de sa maison. Ace l'avait volé à sa propriétaire, comme toujours. Mais pourquoi ne s'en était-il pas douté plus tôt ? Pourquoi avait-il cru à un mensonge aussi gros ?!

Avec un grand sourire aux lèvres, il regardait la scène. Narquois, moqueur, et réjouit de ce retournement de situation. A présent, c'était au tour du comte d'être humilié et à son tour de se moquer. Ethan voulut répliquer, mais il s'abstint. Gardant précieusement ses paroles pour un moment plus propice.


[Je suis vraiment vraiment vraiment vraiment vraiment vraiment (+++) désolée pour cet ENORME retard... x)]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mythologie. [PV Azeroth & Ace] -> Kople

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mythologie de Falling Angels
» japon mythologie avant Shogun 2
» The Crow, Le corbeau et la mythologie
» Mythologie egyptienne
» Cerbère (mythologie grecque)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia RPG :: Avant de se lancer ... :: Corbeille :: Rps-