Partagez | 
 

 L'homme qui ne croyait pas aux trésors [PV Tomaj] -> Steppes Hostiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar


MessageSujet: L'homme qui ne croyait pas aux trésors [PV Tomaj] -> Steppes Hostiles   Sam 8 Juin 2013 - 22:14


    On pouvait dire qu’en général, le monde d’Arcadia était séparé en deux groupes bien distincts lorsqu’il s’agissait de creuser en groupe. Il y avait qu’un côté les chercheurs de trésor qui voulaient trouver quelque chose de positif pour leur situation ou bien leur gloire et à côté, il y avait ceux qui cherchaient pour eux. Le plus grand motif évoqué pour ce second groupe était l’histoire du Monde que les archéologues voulaient découvrir et dans le cas du Comte, il s’agissait également de sa propre histoire qu’il risquait de découvrir à chaque pierre déplacée. Il n’avait pas peur, les siècles l’avaient rendus insensibles mais les bons gens du Conseil avaient cru voire un semblant d’effroi dans son regard lorsque le colosse entendait la nouvelle : un groupe de pokémons appartenant à l’Empire était venu sur le continent, et avait été repéré dans les Steppes Hostiles. De tels invités n’étaient pas durs à trouver, ils traversaient en ligne droite en faisant des dommages aux terres avec leurs grands souliers, pas étonnant qu’Hern, chef de la police du Comte, était vite venu pour prévenir par l’intermédiaire des messages aériens. Ce n’était pas une opération importante aux yeux de l’Empire, du moins c’est ce que pensait Jinkan en se rappelant que ses espions n’avaient rapportés aucune manœuvre de ce genre par les différentes institutions.Qui était venu avec lui ? Il y avait Hern, un grand homme à la peau sombre et au visage froid qui restait toujours en retrait. Il y avait bien entendu le Conseiller Ladron qui était venu en emportant avec lui un long manteau noir qui dévoilait une musculature longue et souple et lui-même était parvenu à faire sortir Olwen de ses quartiers, la responsable des opérations secrètes de Scios et optionnellement la seule maitresse que Jinkan suspectait chez son allié aux cheveux rouges.Le Comte quant à lui descendait le premier de sa monture. Arborant une tenue en tissu léger pour le protéger de la chaleur des environs, il restait toujours avec des jambières dignes d’une armure et ses imposants bracelets ne semblaient pas avoir changés, véritables menottes qui ne le quittaient jamais. Mais les chiens de l’Empire sur place étaient surtout impressionnés par sa taille et sa carrure, comprenant rapidement à la vue de son regard aux couleurs surnaturels qu’ils avaient une personnalité du continent : le Géant de la Ruine, le Comte Jinkan de Scios.

      « Ladron – Conseiller Ladron de la ville de Scios, messeigneurs. Nous sommes venus dès que nous avons appris votre présence, comme demandé. »

    Il était toujours doué. Sa voix, sa gestuelle, tous les archéologues se regardaient en se disant qu’un autre avait du leur apprendre leur venue et bien sûr, ce n’était pas une chose vraie mais ca avait été tellement bien dit que même Olwen la froide rougissait légèrement, se calmant après un grondement du Comte qui s’était légèrement tourné vers elle pour la rappeler du pourquoi de leurs présences. Le colosse, après avoir ainsi sermonné son sujet du regard, retournait vers les invités. Les Steppes n’étaient pas une terre de Scios mais pourtant, il s’agissait d’un fait reconnu que cet être prétendument divin ne supportait pas les fouilles non autorisées et cela depuis… Les dizaines d’année qu’il faisait parti de la noblesse.

      « Jinkan - … La ville de Scios vient apporter son aide aux fouilles… »

    Il faudrait attendre quelques heures avant que l’équipe archéologique du Comte n’arrive sur place et en attendant, ce dernier se rendait près du chef des chantiers qui semblait dans un premier temps vouloir se cacher malgré le fait qu’il était de tout évidence un type Roche solide, presque aussi grand que Jinkan et voire même légèrement plus large d’épaule, mais la différence d’aura était énorme et suffisait. Il n’y avait pas à se battre, ils parlaient ensemble presque immédiatement lorsque le Golemastoc ouvrait la discussion et pour le reste des gens de Scios étant venus avec lui, ils flânaient à deux en complimentant les lieux comme des bourgeois en manque de sensation, Hern quant à lui devait surement les observer de haut ou bien remonter les traces pour voire si ce groupe ne s’était pas dispersé un peu au hasard dans l’espoir de chercher partout quelque chose que Jinkan surveillait visiblement …… Un trésor ?
Revenir en haut Aller en bas
 

L'homme qui ne croyait pas aux trésors [PV Tomaj] -> Steppes Hostiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Monture sang-froid et homme lézard
» Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia RPG :: Avant de se lancer ... :: Corbeille :: Rps-