Partagez | 
 

 Azeroth. (Autre compte d'Edgeworth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azeroth

Guilde
avatar

Messages : 26
Date de naissance : 21/11/1997
Age : 20
Localisation : ~~~
Emploi/loisirs : ~
Humeur : ~~~

MessageSujet: Azeroth. (Autre compte d'Edgeworth)   Mar 28 Oct 2014 - 1:57


Azeroth
«Ce n'est pas la vie qui est trop courte, juste le temps qui passe trop vite. Tic, Tac, Tic, Tac... et merde je suis encore en retard!»


Aze'
Age : 19 ans
Origine : Astalte
Sexe et Attirance : Masculin, hétéro
Son but : Comme l'histoire je pense que mon perso' trouvera un but au fil du temps
Groupe : Guilde
Type : Kaïminus
Capacité spécial : Torrent
Attaques : Tranche , Pistolet à Eau, Croc Givre, Morsure, Mania, Hydroqueue





Physique – Tu r’ssembles à quoi ?

Azeroth, sous sa forme alternative, est un homme assez grand et fin. Il possède de longs cheveux châtains foncés qui sont attachés la plupart du temps, ses yeux, de la même couleur sont normaux. Souvent mal rasé, il est plutôt poilu, au niveau du visage comme du reste, une pilosité avancée quoi! Il a un teint plutôt mat qui s'accorde bien à la couleur de ses cheveux et de ses globes oculaires. Sous sa forme originelle, et bien il a l'allure d'un Kaiminus tout à fait normal.

Caractère – Ce qui gigote dans ta tête

Oh et bien, on peut facilement parler d'un mental banal et simple, mais qui ne l'est pas tant que ça si l'on y réfléchit bien! Justifions nous o/:

Azeroth est quelqu'un de plutôt tranquille et serein. Il ne s’inquiète que très rarement et est plutôt calme, très calme. En outre la partie calme, il se cache en Azeroth une partie qui aime bien emmerder les gens, les taquiner et les chambrer. Ajoutez à tout cela un appétit d'ogre, une paresse légendaire capable de rivaliser avec celle d'un paresseux et vous obtenez la moitié du comportement de notre personnage. Pour la seconde moitié, il s'agirait plutôt du caractére qu'il a dans des situations plus ou moins problématiques (selon lui), premièrement: Le combat, et oui même si il est très flemmard et qu'il met longtemps à s'activer et à se mettre en route, une fois lancé on ne l'arrête plus! Plutôt soiffard de baston, une fois qu'il est dedans il n'en sort pas avant la fin, ce qui lui coute très souvent de perdre car, ne sachant pas s'arrêter ni même reculer pour s'enfuir, il ne se rend souvent pas compte de sa situation, ce qui nous permet d'en venir au deuxième point. Deuxièmement donc, son côté têtu et borné, il déteste lâcher l'affaire avant qu'elle ne soit terminée, il est comme ça. Et puis pour finir, un brin de curiosité souvent étouffé par la paresse. ~


Histoire – Tes souvenirs, ton passé




-Oh, un garçon ! Comment l’appelez-vous ?

-Azeroth !



Naissance
6 années se sont passées. Un fort vent soufflait à cet endroit. Les alentours étaient pâles, le ciel pleurait, il pleurait des flocons de neige. L’ambiance était glaciale, un grand froid comme le vide, le vide ? N’était-ce pas ce même vide qui se trouvait à l’intérieur de la tête de cet enfant, le vide oui, plus rien, l’amnésie ?

…Hum… Je n’y comprends rien. J’ai mal partout, je ne sens plus mes membres et pourquoi tout est noir ? Pourquoi seul ce mot « Azeroth » reste dans ma tête ? Je n’y comprends rien, je veux oublier tout ça, non, je veux me réveiller ce n’est qu’un… comment ça s’appelle ? Quel horrible sensation je déteste ça vraiment. Je comprends rien, rien de rien. J’ai bobo partout en plus, j’ai mal vraiment. Ouvrir les yeux, ça me réveillera ! J’ouvre les yeux et…

-Argh !

Je referme mes yeux, le soleil me fait mal aux yeux. Non, c’est pas le soleil, il n’y a que cette chose blanche qui tombe du ciel, comment ça peut bien s’appeler ? Pourquoi j’ai oublié des mots ? J’en ai marre, j’ai mal partout, pourquoi tout est noir dans ma tête et blanc autour de moi ? J’ouvre à nouveau mes yeux. J’ai peur. J’ai froid. Pourquoi suis-je seul ? Je n’y comprends rien… Il faut que je me lève et que j’avance, la matière blanche qui tombe du ciel est froide et elle commence à couvrir mon corps. Je veux pas être en dessous de cette chose blanche, elle me fait peur. J’ai réussi à me lever ! J’ai une drôle de sensation dans le bras, comment ça s’appelle déjà ? Je suis pourtant sûr de le savoir… Pourquoi ? Je me souviens vraiment de rien… Je fais quelques pas, je ne vois rien avec cette chose blanche. Mes pieds s’enfoncent lorsque je marche, et j’ai froid aussi. J’avance, je baisse la tête, la chose froide me fait peur et me fait trembler, de froid et de peur. Je veux pas la voir. Je regarde mes pieds, je les sens presque plus alors je vérifie qu’ils sont toujours là et que la chose blanche ne les aspire pas ! Je compte aussi mes pas, ça me permet de changer d’idée, je me souviens de ça, penser à autre chose pour oublier une chose… Je ressens un pincement dans ma poitrine, je sais pas pourquoi. Oublier… C’est un peu ce qu’il m’est arrivé au final. Je compte donc. Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix… Que… Pourquoi je ne connais que jusqu’à dix ? Est-ce le dernier nombre ? Je vois… Je recommence donc à zéro. Un, deux, trois, cinq, six, sept, huit, neuf et dix à nouveau, et je reprends à zéro encore et encore. Dix séries « zéro-dix » se sont écoulées, j’ai pas pu compter plus, dix est le dernier nombre après tout ! Ça veut dire que j’ai fait beaucoup de pas. Je sens plus mes pieds et pourtant ils sont toujours là ! Je ne comprends rien, j’ai froid, j’ai peur… Je m’assois sur la chose blanche, le froid envahit mes fesses et je me met à verser quelques larmes. Pourquoi je suis entouré de tout ce blanc alors que dans ma tête tout est sombre ? Je suis triste, je ne sais même pas pourquoi. J’ai froid, j’ai peur et je ne comprends rien… Je grelotte, mes dents claquent. Je frotte mes deux mains entre elles et je les approche de ma bouche pour souffler dessus. Cependant, elles restent froides. Peut-être qu’elles sont mortes ? Je me laisse tomber dans la neige. Ma tête… Ca fait mal… Je… Je vais fermer les yeux. Le noir de ma tête sera le noir de ma vue comme ça. Je ferme les yeux et approche mes genoux de ma poitrine instinctivement, comme quand… Comme quand j’étais dans le ventre de ma maman ??? Oh non ! Je vais m’endormir… Je sens mes paupières qui deviennent lourdes, je ressens même une sorte de chaleur. Mais si je dors, la matière blanche va me couvrir et m’étouffer… J’ai peur… Mais je n’arrive plus à bouger.



Que se passe-t-il ? J’ai l’impression qu’on me déplace. Suis-je en train de rêver ? Je sais pas. Ma tête est posée sur quelque chose de chaud. J’ouvre mes yeux et je vois des grands cheveux noirs. Mais je suis fatigué. Je me rendors donc, sans me soucier de ce qu’il va m’arriver.


Où j’étais ? Je n’étais plus installé sur le ventre et la tête posée sur quelque chose de chaud. J’étais installé dans un objet moelleux et doux. Recouvert d’une douce chaleur. Je pouvais entendre un bruit de feu, une cheminée ? J’étais dans une maison ?! Dans un lit même ! Je comprenais toujours rien et j’avais toujours peur… Mais au moins, je n’avais plus froid ! J’ouvrais les yeux et je baillais. Je ne savais pas où j’étais mais j’avais eu raison, c’était une maison. Je me souvenais des cheveux noirs que j’avais vu, à qui appartenaient-ils ? Aucune idée. Je me mis debout, et je vis une madame. Elle était belle. Elle avait la peau plutôt blanche, pas autant que la matière froide de tout à l’heure mais presque ! Ses cheveux étaient noirs aussi ! Mais pas aussi longs que ceux de tout à l’heure ! J’avais peur et je comprenais rien, ça c’était sûr. La jeune femme était belle mais elle était gentille ou méchante ? Peut-être qu’elle voulait me manger ou pire… Je restais donc caché derrière la porte, observant cette dame. Soudain elle se retourna. Je pouvais plus bouger tellement j’avais peur ! Elle avait de doux yeux noirs eux aussi. Ses lèvres étaient figées puis elles se levèrent et je compris qu’elle souriait. Seules les gentilles personnes souriaient ! Je décidais donc de m’approcher en souriant moi aussi. Puis, comme par instinct je vins me jeter dans les bras de cette femme que je ne connaissais pas, je pleurais.

-Madame ! Je… J’avais froid, peur, et je comprenais rien ! J’ai plus froid et plus peur mais je comprends toujours rien ! Il y a un grand vide dans ma tête je me souviens que de ce mot « Azeroth » ! Mais je sais pas ce que c’est !

La jeune femme ne parla pas. Elle se contente de me faire un câlin. J’y comprenais toujours rien mais j’étais content. J’étais plus tout seul ! J’étais dans une maison, à l’abri de la matière blanche et glacée et puis en plus j’étais avec quelqu’un !

-Azeroth tu dis ? Et bien soit, tu t’appelleras Azeroth. Ne t’en fait pas tu ne risques plus rien maintenant je vais m’occuper de toi mon petit. Je m’appelle Line. Je vais m’occuper de toi d’accord ?

J’avais pas tout compris à ce que m’avait dit la madame, Line, mais j’étais heureux, elle allait s’occuper de moi et j’avais un prénom désormais ! Azeroth, c’était pas mal ! Je surias à pleine dents désormais, je comprenais toujours rien bien sûr… Puis mon ventre fit un bruit, un gargouillis ! Ca je m’en souvenais, pour sûr ! Je regardais la dame aux cheveux noirs, gêné, elle me fixa puis sourit

-Ah tu as faim ? Viens je vais te faire à manger Azeroth.

Line se leva puis me demandai de la suivre. Ce que je fis sans broncher, j’avais confiance en elle, elle était une gentille personne après tout ! Elle commença à préparer le manger et je m’assis sur une chaise. Une fois le repas prêt, elle me servit mais ne mangea pas. Intrigué je lui avait demandé pourquoi, elle se contenta de répondre qu’elle n’avait pas faim. Je mangeais rapidement puis je baillais longuement. Line me proposa d’aller dormir, elle me porta dans mon lit et me raconta une histoire. Je sentais une chaleur dans ma poitrine et j’étais très heureux. Je tombais finalement dans le sommeil sans m’en rendre compte, souriant et rassuré. J’étais content, j’avais chaud mais je ne comprenais rien.
EN COURS

Toi derrière ton écran

Comment faut t’appeler ?: Et bien Azeroth c'pas mal, bon y'a aussi Loknolok mais c'plus dur à prononcer ça~
Un âge ou immortel ?: 16 bientôt 17.
Fille, garçon ou hermaphrodite ?: Garçon ~
Comment t’es arrivé ici ? AVOUE ! D: : Ancien membre. ~
Et le forum tu le trouves comment ?: Réouverture enfin. o/
Ta plus belle peluche : Euh... J'ai pas de peluche j'suis normal hein? T_T






Questionnaire
« Avoue que t’as rien d’autre à faire ? »


Couleur préférée : Noir
Chiffre préféré : 1 car compter plus loin, j'ai la flemme. Et puis c'est le chiffre avec le moins de lettres ~
Objet fétiche : Aucun
Endroit/ville favorit(e) ou à visiter : J'aime la montagne! (Pourtaaaaant, que la montagne est belleuh♫)

Hobby(s) : Dormir, manger, lire
Ton petit plaisir débile : Bailler pour rien pour s'étirer la machoire!
Souci récent : 12h de sommeil par jour au lieu de 14
Tic et toc : Je me gratte la tête et je léve les yeux au ciel quand je pense/ réfléchis
Phobie : Travaillophobe! Quoi ça existe pas?!

Célibataire ou déjà pris(e) ? : Curieux? Huh.
Amateur d’alcool ? : Nan
Croyant ? : Nan
Dieu/divinité préféré(e) : J'aime les vagues! =D

Si tu étais une fleur : L'herbe, je peux me reposer dans n'importe quelles circonstances comme l'herbe qui pousse dans n'importe quelles circonstances.
Si tu serais une devise : La devise du flemmard: Ne reste pas debout si tu peux t'asseoir et ne reste pas assis si tu peux t'allonger
Si tu étais un bruit : La lente respiration d'une personne qui dort.
Si tu étais un climat : Un doux et silencieux vent ~
Si tu avais été un autre pokémon : Bah tout le monde se fout de moi car j'suis un Kaiminus, mais j'aurais bien voulu être un Alakazam è_é! (J'aurais voulu être un type psy♫ Pour pouvoir faire mon numero ♫)

Une femme vient te demander son chemin, mais tu es aussi perdu qu’elle… Que fais-tu ?: Je lui propose humblement d'aller chercher de l'aide avec moi
Une petite fille pleure car elle a perdu sa maman ! Que décides-tu de faire ?: Je l'aide à la retrouver bien sûr.
Abandonné sur une île déserte sans aucun de tes biens, que fais-tu ? : Tout d'abord, je dors. Ensuite je m’inquiètes de savoir si il y a de quoi se nourrir.
Tu apprends que quelqu'un s'est servi de toi. Comment réagis-tu ? Bah c'est pas grave, il faut bien qu'on ait notre utilité.
Si un jour un gamin vient te dire : "Quand je serais grand je serais mieux que toi." Que réponds-tu ?: Qu'il a interêt à s'entrainer à dormir plus de 15 heures par jours.



epepte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir

Admin
avatar

Messages : 142
Date de naissance : 14/01/1989
Age : 28
Emploi/loisirs : Compte

MessageSujet: Re: Azeroth. (Autre compte d'Edgeworth)   Mar 28 Oct 2014 - 21:44

C'est tout bon ! Tu es re-validé !

Merci d'être encore avec nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Azeroth. (Autre compte d'Edgeworth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» utiliser son compte sur un autre appareil
» Créer un compte Kabam
» Transférer son compte sur une autre plateforme
» Impossible de récupérer mon compte
» transfert d'objet entre compte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia RPG :: Avant de se lancer ... :: Présentation :: Fiche validée-