Partagez | 
 

 Ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby

Pirate
avatar

Messages : 8
Date de naissance : 09/02/1999
Age : 18

Feuille de personnage
Description et Affinités:

MessageSujet: Ruby   Mar 28 Oct 2014 - 3:07


Ruby
« Les amis, c'est comme les patates. Si tu les manges, ils meurent » Gandhi


Surnom : "Monstre" ? "Cap'taine" ? "Suzette" ? Mais vous feriez mieux de l'appeler Ruby...
Âge : Environ 18 ans
Origine : Inconnue, mais elle a vécu plusieurs années sur l'Île de Palm
Sexe et Attirance : Féminin / Inceste.
Son but : Devenir Reine des Pirates, comme à peu près tous ses confrères. Avoir d'émouvantes et non-violentes retrouvailles avec Edgey
Groupe : Elle n'aurait pas pu être autre chose que Pirate
Type : Téraclope
Capacité spécial : Pression
Attaques : Poing de Feu / Poing Éclair / Poing Ombre / Psyko / Gravité / Séisme





Physique – Tu r’ssembles à quoi ?

Ruby possède les caractéristiques typiques des pirates, ce qui fait qu'elle peut difficilement rester incognito. Malgré un corps de jeune fille, n'excédant pas le mètre soixante-cinq, et des vêtements assez mignons, voire raffinés pour une criminelle, elle ne cache pas son appartenance à un équipage. Tout d'abord, elle porte constamment autour du cou une amulette faisant un peu "racaille", en forme de tête de mort. Il lui a été offert par son prédécesseur. Bien qu'elle porte souvent un cache-œil, et plus fréquemment encore des bandages sur l’œil gauche, ses blessures ne passent pas inaperçues. En effet, cette partie de son visage semble avoir subi tous les malheurs du monde : écorchures faites dans la jungle, cicatrices dues à des combats, marques laissées par une maladie... le tout décorant son minois de taches noirâtres plus ou moins grosses.
Sa transformation en humaine aurait pu être parfaite. Oui, elle "aurait pu", si la prunelle unique des Skelenox et leurs évolutions n'était pas restée, colorant le fameux "œil bandé". Non, l'iris lui-même n'est pas rouge. D'ailleurs, il n'y a pas d'iris. La surface entière du globe oculaire est teinté de sang, comme s'il avait été crevé.
Sous forme originelle, rien ne diffère vraiment des autres Téraclopes, si ce ne sont les rubans de fumée grise, bien plus longs que la moyenne, semblant symboliser les deux couettes qui lui arrivent au niveau des jambes sous forme alternative.

Caractère – Ce qui gigote dans ta tête

Depuis son enfance, Ruby n'a que partiellement évolué. Elle est restée une grande gamine, naïve, qui aime les choses mignonnes, les jeux et les couleurs claires. Cela, vous dites, ne paraît pas bien méchant. Vous n'avez pas l'impression que je sois en train de décrire psychologiquement une pirate, n'est-ce pas ?
Et pourtant, elle a perdu sa gentillesse et développé depuis plusieurs années une sorte de cruauté. Commençant par arracher les ailes des insectes, puis finissant par frapper les plus faibles, avant de découvrir le plaisir que cela procurait de faire crier les petits. Jusque là, elle pouvait être pardonnée par sa nature. Lors de son évolution, alors qu'elle était autrefois un Skelenox "dégénéré", son côté psycho. s'est éveillé. De plus, à force de vivre avec des forbans, elle n'avait eu qu'un choix pour assurer son intégration : devenir comme eux. Assoiffée de sang, comme ils disent. Sans cœur, comme ajoutent les autres. C'est peut être vrai. Mais cela fait à présent parti du quotidien de l'hybride, qui n'y prête plus la moindre attention, trouvant normal de charcuter un innocent marchand pour lui voler trois pauvres pièces d'or.

« Les enfants son cruels. »

Avouez que vous avez déjà entendu cette phrase. Il n'y a rien de plus vrai. Tous les gamins du monde ont un jour essayé de mettre la main dans le feu pour voir si ça brûlait, ou ont tenté de lancer leur petit frère depuis le balcon pour voir s'il résistait. Maintenant, donnez une arme, ou même de la force à un enfant : vous êtes sûrs qu'il testera son nouveau pouvoir sur tout le monde. Il voudra répondre aux questions existentielles que sont : Puis-je éventrer quelqu'un sans lui faire mal ? La réponse est évidente : non. On aura vite fait de se retrouver avec une pile de cadavres à ses pieds. Cependant, tant que l'on ne lui apprend pas cette affirmation qu'est "Tuer, c'est mal", il continuera.
Ruby a été élevée dans l'optique de tuer pour survivre; elle continuera.


Histoire – Tes souvenirs, ton passé

« Entre ! Entrez ! Venez voir les plus beaux monstres d’Arcadia ! »



Le cirque est en ville depuis deux jours seulement. Et pourtant, il est déjà populaire et a rendu les gens fous. Ce sont les enfants qui traînent leurs parents râleurs de force jusqu’au chapiteau. Que vont-ils voir ? De mignons pokémon sauvages qui font des tours, encouragés par les dompteurs ? Non. Des acrobates, des clowns ? Non. Ils ne viennent pas voir des humains, de toute façon : ils sont là pour les monstres. Ils sont là pour moi.
Je hais l’ouverture du cirque. Alors que le silence me permet de rester dans ma bulle, la nuit tombée, les rideaux s’ouvrent et laissent entrer les gamins. Ils ont mon âge, ils me ressemblent ; et pourtant, ils me rient au nez, me trouvent dégoûtante, crient, me jettent des cailloux et de la nourriture… Quand j’ai de la chance, ces projectiles rebondissent mollement sur le sol, mais, la plupart du temps, ils réussissent à viser mon œil. S’ils me trouvent repoussante, pourquoi continuaient-ils de m’enlaidir ? Plusieurs hématomes décorent ma joue, et depuis trois ans que je suis montrée comme une bête de foire, ça ne fait qu’empirer. Peut-on vraiment vivre comme ça ? Papa dit que oui.
Papa, c’est le directeur de ce zoo. Je ne sais pas s’il est vraiment mon père. Pour moi, il ne représente que celui qui me nourrit si je reste comme une vilaine créature dans une cage, à attendre que le public se lasse de moi. Il n’est pas méchant, au contraire, il nous encourage, pour nous faire oublier les mésaventures liées au spectacle. Seulement, étrangement, tout le monde le craint et le respecte.
Tout le monde, oui, je ne suis pas la seule vivant ce cauchemar. Nous sommes toute une « troupe », comme ils disent. La plupart d’entre nous ne sommes même pas mal formés, comme on pourrait s’y attendre. Nous sommes juste incapables de nous transformer dans notre intégralité. L’homme tout velu, la femme-araignée, la chanteuse sans jambes… Tant d’artistes qu’on refuse de reconnaître à cause de leur laideur. Eux, ils ne semblent pas s’inquiéter : leur avenir est ici. Le premier fait rire les petites filles, qui le prennent pour un doudou. La deuxième leur apprend à bien boire toute sa soupe pour que le Croque-Mitaine ne vienne pas les dévorer (elle est donc l’idole des adultes). La dernière est secrètement adulée de tous grâce à sa superbe voix, qui aurait pu la propulser au niveau mondial si la nature avait donné des pattes au Mélancolux qu’elle est. Ma place n’est pas ici ; mais je ne peux pas m’enfuir. Je dois attendre. On m’a dit que je pourrai partir quand je serai grande.

Les représentation à Nero avaient été particulièrement horribles. Quelle idée pour un cirque de l’étrange de s’installer dans une ville de religieux ?! Eux qui rejettent naturellement tous les Spectres, les chromatiques et ceux incapable de se transformer entièrement… on peut dire qu’on a dégusté. Moi en particulier. Je fais partie de deux de ces catégories. Disons même deux et demi. Je suis une Skelenox. Mon foutu œil reste rouge sous forme alternative. Mes cheveux roux font croire à tous que c’est ma couleur en tant que pokémon. Papa lui-même a vite compris qu’on faisait mieux de partir. On va changer d’île. Les enfants de Yérim pourraient vite me chasser de leur esprit, m’oublieraient tout simplement. Je devrai en contrepartie subir les brimades de ceux des îles d’outremer. Je suis d’accord : c’est stupide d’aller voir sur un archipel habité en majorité par des indigènes… mais le patron en a décidé ainsi. Vais-je me prendre une de leurs fléchettes empoisonnées dans le cou ? Je n’espère pas, je suis assez laide comme ça.
Que ?! Le bateau a bougé ?! Je regarde mes « collègues ». Ils ne paniquent pas, ils me sourient. C’est la première fois que je prends le bateau : nous n’avons fait que le tour d’une région pour le moment. Donc, il n’est pas étonnant que je panique. Mais, bon, si les adultes me disent qu’il n’y a rien à craindre, alors ils ont raison.

Je me réveille sur la plage. On est arrivé ? J’ai eu peur : j’ai rêvé d’une tempête et d’un naufrage. Visiblement, on avait jeté l’ancre sans complications. Juste…où étaient les autres ? Et où était le navire ? Je ne les vois plus. Je ne mets que quelques secondes à comprendre : ils m’ont abandonnée ! J’ai envie de pleurer, de crier ma rage. Seulement, si personne n’est la pour l’entendre, ce n’est pas la peine. Et puis, j’entends des voix dans la forêt bizarre devant moi. Des voix humaines. Je ne peux me résoudre à aller les voir : je sais ce qu’il se passera. Les pierres, la terre, les fruits secs, directement dans la figure. Tant qu’à rester ici, autant rejoindre mes ancêtres les pokémon sauvages. Je me transformai en spectre et entrai dans la végétation, espérant ne tomber sur personne.


Si j’avais su ce qui m’attendait en arrivant en ces lieux, je ne me serais peut être pas transformée. Les humains que je croisai furent plutôt gentils avec moi. Seulement, j’ai oublié la majorité des évènements. Seules les grandes lignes me sont restées en tête:
Au bout de deux minutes à peine, un Vortente, il me semble, avait tenté de me gober. Je fus inconsciemment sauvée par un enfant. Celui-ci m’avait traînée jusque chez lui, dans une maison-arbre. Je craignais de me faire battre si je montrais mon œil. Aussi, je restais sous ma forme de Skelenox. Le garçon m’avait donné un nom débile que je lui pardonnai et que je n’ai jamais oublié « Suzette ». Il croyait sérieusement qu’il pouvait m’adopter comme un animal…
Ses parents (du moins, je supposai qu’ils l’étaient) brisèrent son rêve en trois jours. La femme était douce, et gentille. Elle devait être ce qu’on appelait une « maman ». Je n’avais pas hésité à lui révéler le secret. Elle le transmit par la suite à son conjoint, puis son fils. Comme je l’avais prévu : il ne m’aima pas telle que j’étais en tant qu’hybride et me rejeta.

Je ne sais plus au bout de combien de temps ni comment j’ai réussi à sympathiser avec lui. Toujours est-il que je finis par être « adoptée » par la petite famille. Non plus en tant que chien, mais en tant que fille. Les deux zigotos, Shun et Suzy, sont devenus mes parents. Le jeune garçon est devenu mon frère : Edgeworth, allias Edgey.


Je me souviens plutôt bien de ce jour… j’avais 14 ans, j’avais donc passé plus de la moitié de ma vie dans la jungle. On s’en sortait plutôt bien. Mes anarchistes de parents n’avaient pas été découverts et je m’entendais merveilleusement avec Edgey. C’était presque dommage qu’il soit mon frère.
Depuis mon arrivée à Palm, j’avais pris l’habitude de fixer l’horizon tous les soirs. Non pas que je trouvais beau le soleil couchant, mais j’espérais presque revoir Papa et les monstres. Je ne savais pas vraiment pourquoi je voulais une telle chose. J’avais vécu dans le cirque comme une bête malpropre, et ici, on m’aimait. Peut être que j’aimais souffrir. Je ne sais pas.
Toujours est-il qu’un jour, alors que cette habitude était plus devenue un toc qu’autre chose, je distinguai une tache brune sur l’eau. Ce que je pris d’abord pour un Lokhlass était en réalité… un navire ?! Je me doutais, bien qu’il ne s’agissait pas de celui que j’attendais, cependant, j’étais excitée comme une puce. J’allais voir d’autres gens que les trois tarés qui vivaient avec moi et les hurluberlus qui vivaient torse-nu et mangeaient de la viande à moitié crue ! L’embarcation avançait lentement et était loin : ses propriétaires n’arriveraient pas avant la nuit tombée. Impatiente de les voir débarquer, je rentrai.

Le réveil fut plutôt violent. Je me levai en sursaut en entendant le cri de surprise que je connaissais bien : celui de Suzy. Shun et elle étaient fermement tenus prisonniers par deux hommes musclés et tout pleins de cicatrices, qui tenaient des gros couteaux de cuisine. Edgey n’était pas là. Il devait faire sa sortie matinale habituelle. À côté d’eux, je reconnus l’individu sans efforts : « Papa ». Il me demanda de sortir avec lui. Sous les yeux choqués du couple, je le suivis. Qu’y avait-il de mal à connaître le gérant d’une galerie de monstres ?
Je ne sais plus exactement ce qu’il me dit. En gros, il me priait de venir avec lui. Il ne s’occupait plus du cirque. Les autres étaient tous morts dans le naufrage. Naufrage ? Moi qui avait cru être abandonnée !
Papa était maintenant le capitaine d’un équipage de… pirates ? Je comprenais mieux pourquoi mes parents avaient été étonnés de constater que j’étais proche de lui. J’ai un immense blanc, là. Je ne sais plus ce que j’ai répondu, mais, visiblement, j’ai accepté, puisqu’on m’a embarquée.


Quatre ans ont passé. Papa est parti, sans rien dire à personne. Certains de ses matelots disent qu’il a juste voulu laisser sa fille à la tête du « Berry Big Circus », son navire chéri qu’il avait appelé comme son cirque adoré, alors disparu. D’autre encore disent qu’il s’est battu sur le pont et qu’il est bêtement tombé à l’eau.
Toujours est-il que j’ai fini par devenir la capitaine. Je ne sais pas pour qui ça paraît le plus bizarre. Pour mes subordonnés, qui sont tous plus âgés que moi, ou pour moi-même, qui doit devenir piller des villes, tuer des innocents, leur voler leurs richesses, afin de devenir Reine des Pirates à seulement dix-huit ans ? Je ne le sais pas. Enfin, on m’a donné une mission, et je dois la remplir. On ne refuse pas une requête de Papa.

Toi derrière ton écran

Comment faut t’appeler ?: Ace, Hatchi; Aisu, Rubypoint... comme vous voulez \o
Un âge ou immortel ?: Je suis immortelle, et quand je serai grande, je me marierai avec une nation D= *PAN*
Fille, garçon ou hermaphrodite ?: Aucun des trois. Fangirl.
Comment t’es arrivé ici ? AVOUE ! D: : J'en ai plus la moindre idée.
Et le forum tu le trouves comment ?: Très bien, très bien. Mais si on pouvait m'enlever ce fichu point à la fin de mon nom, ce serait encore mieux...
Ta plus belle peluche : Kaitô, Elmo, Francis... elles sont toutes géniales è_é

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir

Admin
avatar

Messages : 142
Date de naissance : 14/01/1989
Age : 28
Emploi/loisirs : Compte

MessageSujet: Re: Ruby   Mar 28 Oct 2014 - 9:33

Hey !

ça fait plaisir de te revoir ! Première fiche que je lis depuis un moment, je suis toute contente !

Je ne crois pas que tu ais modifié énormément de choses (dans le doute j'ai tout relu quand même, d'ailleurs ton perso est toujours autant flippant !), tout est toujours ok. Tu es donc, sans plus attendre, revalidée !

Merci d'être encore là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ruby Caldwell - Be yourself and smile
» [Entrainement with Tyzy Ghost & Louise Ruby Lapin] Enterrement et Entraînement
» Ruby Caldwell - Oh God, this uniform is too short!
» Message de Ruby Caldwell
» ECSTATIC RUBY ◮

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia RPG :: Avant de se lancer ... :: Présentation :: Fiche validée-