Partagez | 
 

 Un Journal rouge aux pages froissées et au parfum épicé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ceylan

avatar

Messages : 19
Date de naissance : 05/09/1996
Age : 21

MessageSujet: Un Journal rouge aux pages froissées et au parfum épicé   Jeu 13 Nov 2014 - 18:30


Journal d'un thé d'Ailleurs
« La Religion est le Coeur de toute peuplade »



Menu des boissons - PNJ

Darjeeling (Kabutops) – La Colle

Je te hois ! Tu me suis comme mon ombre et tu ne l'ouvres que pour me parler ou chantonner. Vas-t'en ! Je n'oi point besoin d'une garde du corps ! En fait si ! Mais c'est à cause de toi ! C'est toi qui est venue me chercher pour m'arracher à Atlanta.… Pourtant, mais je ne l'avoueroi jamais, continue à me protéger. S'il te plaît. Je ne veux pas me retrouver seul.
- - - - - -
Anedocte(s) :
- son écharpe rouge lui tient à cœur.
- elle connaît Méga-sangue ; Pouvoir antique ; Aqua-jet ; Tranche-nuit ; Tenacité et son attaque spé. est Glissage.
- elle est une Atlantienne et à 19 ans.
- elle est très forte en combat, n'utilisant sa forme Pokémon qu'en cas extrême.



Earl Grey (Ramoloss) – L'Illuminé de la plage

Je connois peu de chose sur ce malheureux. D'un côté, il me foit pitié. De l'autre, je suis heureux qu'il me lâche enfin ! Bavard, il parcourt les plages, en cherchant son palais. Ses vêtements sont riches mais usés. Son sourire et ses yeux reflètent une foly douce. Sous sa forme alternative, sa queue rose a troué son pantalon. Que les dieux lui viennent en aide...
- - - - - -
Anedocte(s) :
- il connaît Pistolet à O.


Accompagnements sucré ou salé ? – Relations avec les membres


Edgeworth (Massko Albinos) - Lien

Blabla


Le Salon de thé - Rps

Rp en cours:

Croisée avec les Passagers du Vent (Île de Palm)~ Edgeworth



Rp finis :



Rp abandonnés:



_________________

La vie vaut d'être vécue. Toujours.


Dernière édition par Ceylan le Lun 17 Nov 2014 - 2:53, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceylan

avatar

Messages : 19
Date de naissance : 05/09/1996
Age : 21

MessageSujet: Re: Un Journal rouge aux pages froissées et au parfum épicé   Ven 14 Nov 2014 - 20:10


Parenthèses Atlantiennes



Le vocabulaire du village de Ceylan est le même que la langue d'Arcadia. A quelles différences près !

Conjugaison et ponctuation :
-Les phrases négatives sont ponctuées de 'point'.
-Principalement dans les verbes, les 'ai' deviennent 'oi' (sauf si cela porte à confusion sur un autre verbe : je vais restera tel quel sinon cela donnerai je vois.)

Accent et ajout de lettre :
-'joie' devient 'joy'
-'folie' devient 'foly'
-'merci' se change en 'Mercy'.
-'villageois' devient 'villageoys'
-'notre' se dit 'nostre' et votre, 'vostre'

Vocabulaire :
-Monsieur se dit 'Sire' ou 'Messire'.
-Droite se dit 'dextre' et gauche, 'senestre'.



Plusieurs chants sont présents dans la culture de Ceylan. En voici quelques uns :

~Ballade pour un amour perdu :
Spoiler:
 





_________________

La vie vaut d'être vécue. Toujours.


Dernière édition par Ceylan le Lun 17 Nov 2014 - 2:52, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceylan

avatar

Messages : 19
Date de naissance : 05/09/1996
Age : 21

MessageSujet: Re: Un Journal rouge aux pages froissées et au parfum épicé   Dim 16 Nov 2014 - 19:30


Jour 1 :
« Départ de l'Île d'Atlanta »




Je n'en reviens point que j'oi pu être embarqué dans cette mission divine ! J'oi crû au départ que les villageoys avoient compris que mes prédictions n'étoient point toutes vrais. Mais maintenant je ne sais plus. Maman et Papa pleuroient et j'oi entendu « Bon courage, petit » ; « Vive l'Elu ! ». Je.. C'est dur. Je ne comprend plus. Mes idées s'embrouillent. Dois-je vraiment aller chercher les Elus de Sulfura et d'Electhor ?

Et si j'étois le seul ? Non, il ne faut point que je me dise cela. J'existe donc, les austres existent aussi ! Je sens la migraine poindre... J'oi envie de pleurer, de hurler, de me débattre, de me jeter à l'eau et de nager jusqu'à la plage. Mais je me contente de rester assis dans le voilier.
Peut-être plus tard, quand j'aurois véritablement compris que j'oi quitté Atlanta.

Et tout ce qu'il y a à bord, c'est moi, une fille inconnue, une malle et deux sacs.

Quand j'écris ces mots, cela foit plus d'une heure que j'oi quitté le port. Le vent m'énerve, il emmêle mes cheveux. (Il faut que je pense à me les attacher.) Et la fille qui tient la barre a à peine ouvert la bouche. Juste une fois, quand elle s'est présentée.
Pendant un instant, j'oi crû que j'allois perdre la tête. Tout ce bruit et ce silence en même temps...

J'oi fouillé dans la malle qui se trouve à bord. Elle contient des vêtements, de l'or et des objets. Je me souviens avoir souri. Ils ont tout de même pensé à mes affaires ! J'oi hésité à me changer (après tout, je ne porte qu'un drap), mais je ne veux pas salir mes précieux habits. Au moment où j'allois refermer la malle, j'oi trouvé ce cahier.
Rouge.
J'oi réussi à trouver une plume pour écrire. Alors pour penser à autre chose, je me suis mis à écrire. Mon journal.

Devroi-je commencer par "Mon cher Journal, blablabla" ? Je ne crois point. Cela n'iroit point avec quelqu'un de mon rang. Je commenceroi donc par... En fait je ne sais point par quoi. Après tout ce n'est point grave.

Le soleil décline doucement. Le temps est long... Et toujours cette mer.

Tiens, la barreuse a décidé à parler. Non, elle chante. Je ne suis point d'humeur ! J'oi bien envie de la répriman-...

...
...
...

Je ne me sens point. Point du tout. Ma migraine a disparu mais mon ventre a décidé de se vider. Je viens de vomir par dessus bord. Je suis épuisé. Et ce voilier qui ne cesse de tanguer...

Je m'enfonce dans un coin et ne bouge plus. Ma tête tourne. J'hésite à écrire... L'inconnue m'a tendu un des sacs. Je l'oi ouvert prudemment. De la nourriture. Je m'oblige à manger un pe-...

...
...
...

Je ne peux plus écrire. Ma tête tourne trop. Et j'oi encore vomi. Je ne vais plus toucher à ce journal tant que je seroi en mer !!
Le ciel s'assombrit.  Je me suis allongé au fond du bateau et je sens une couverture se poser sur moi...










_________________

La vie vaut d'être vécue. Toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Journal rouge aux pages froissées et au parfum épicé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Journal rouge aux pages froissées et au parfum épicé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Le journal d'un Dragon rouge et d'un Chat bleu !
» Journal peau-rouge
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia RPG :: Avant de se lancer ... :: Gestion RP :: Journal de bord-