Partagez | 
 

 L'eau a des couleurs arc-en-ciel ~ feat. Elhorir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ceylan

avatar

Messages : 19
Date de naissance : 05/09/1996
Age : 21

MessageSujet: L'eau a des couleurs arc-en-ciel ~ feat. Elhorir   Mar 2 Déc 2014 - 13:15





Le ciel est teinté de gris. Une douce brise caresse le mât de l'Alizée. Tu ne frissonnes pas. Tu n'as pas froid. Tu es un Pokémon de type glace après tout. Quelques goélises poussent des plaintes. On dirait un rire. Tu n'as plus le mal de mer mais n'a qu'une envie : être sur terre. Tu ne supportes plus le bruit des vagues, ni le mouvement des flots. Mais ce que tu supportes le moins c'est leur rire... Le rire des goélises.

C'est avec joie que tu as vu le port. Enfin ! Après une semaine de navigation, tu es enfin arrivé sur la terre ferme. Tu ne sens plus ton cœur battre de joie. Tu t'avances sur la proue de l'Alizée et t'accoudes sur le bois blanc. Ton sourire illumine ton visage féminin. Derrière toi, tenant la barre, Darjeening sourit aussi.

C'est presque en sautillant que tu descends du petit bateau. Autour, de grands navires marchands se balancent, bercer par le courant. Tu demandes sèchement à ta garde du corps de se dépêcher. Elle hoche la tête, terminant d'amarrer l'Alizée.
Tu passes une main dans tes cheveux. Ils sont toujours tressés. Est-ce que tu devrais les défaire ? Un souffle de vent envahit le port. Non... tu la garder.

Tes doigts quittent tes mèches blondes. Tu grommelles un peu contre Darjeening qui ne se dépêche pas. Soudain, tu sens quelque chose glisser contre ton oreille. Tu te retournes brusquement.
Earl Grey.
Tu l'avais complètement oublié !

- C'est bien ce que je pensais. Cette fleur vous va à ravir.

Tu touches légèrement ton oreille. Une fleur ? Tu ne souris pas au Ramoloss mais n'enlève pas la fleur de tes cheveux. Il est peut-être mignon avec ces cheveux roses et son costume pastel mais tout ce même ! Vous l'avez récupéré sur l'île de Palm. Il errait sur la plage, cherchant une embarcation. Ou... c'était à peu près ça. Votre rencontre c'est vraiment faite de façon étrange.
Au départ il vous attaque à coup de Pistolet à O et maintenant, il t'offre des fleurs ? Tu secoues la tête. Du grand n'importe quoi...

Enfin, Darjeening vous rejoint. Elle porte le lourd coffre et vos deux sacs. Vous avez fait le plein de vivres sur la dernière île. Là où vous avez quitté l'équipage étrange. Tu ne comprendras jamais cette bande de bras cassés.
Ta garde du corps ne leur fera confiance.
Vous ne les recroiserais sûrement jamais.
C'est sûrement mieux ainsi.

Vous alliez sortir du port quand un homme vous aborde.

- Yep ! Va falloir payer s'vous voulez débarquer !

Tu jettes un regard vers Darjeening. Celle-ci sort une bourse d'un des sacs et tend une pierre ronde et brillante grosse comme un œuf de caille.

- Cela vous suffit ?, demandes-tu.

L'homme attrape la pierre et la regarde de tous les côtés. Ce n'est pas un caillou, c'est une perle énorme ! Il cligne des yeux et empoche la perle. Ces voyageurs seraient des riches ? L'homme s'écarte sur le côté faisant une ridicule révérence.

- Bien sûr... Mesdames, Monsieur.

Vous passez. Vous allez sortir du port quand tu te retournes.

- Une dernière chose mon brave. Connaitriez-vous la grande personne qui règne sur cette contrée ?
- Heu... Yep ! L'Comte de Verios !
- Mercy bien.

Vos silhouettes disparaissent à l'horizon. L'homme se gratte le crâne. Des voyageurs qui ne connaissent pas le Comte de Verios ?

La matinée passe comme un rêve. La ville est gigantesque. Les habitants semblent vous dévisager avec amertume. Et Darjeening les fixe avec colère. Toi, tu restes tête haute et buste droit. Ta tresse se balance entre tes hanches. A ta gauche, Grey ne remarque rien. Il sifflote, sa longue queue rose traine par terre dans la poussière.
Mais qu'est-ce que tout ces gens vous veulent ?

Au début, tu avais voulu les questionner sur la demeure du Comte. On s'était détourné comme si tu avais été un pestiféré. Tu grondes doucement. Tu es un Elu !!! On ne traite pas un Elu comme ça !
Maintenant, tu boudes. Tu les toises de haut, les fusillant du regard. Pas comme si tu voulait leur arracher la tête comme Darjeening. Tu les regardes d'un air supérieur tel les petits insectes qu'ils sont tous !

Mais quand est-ce que vous allez trouvez la demeure de ce Comte ?!




_________________

La vie vaut d'être vécue. Toujours.


Dernière édition par Ceylan le Ven 12 Déc 2014 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir

Admin
avatar

Messages : 142
Date de naissance : 14/01/1989
Age : 28
Emploi/loisirs : Compte

MessageSujet: Re: L'eau a des couleurs arc-en-ciel ~ feat. Elhorir   Ven 5 Déc 2014 - 21:43

Elrohir s’ennuyait. Depuis le lever du soleil, il tournait en rond dans son palais. Rien ne l’intéressait rien ne réussissait à occuper son attention, pas même les nombreux beaux jeunes hommes qui travaillaient dans la demeure. Il aurait simplement pu se transformer et prendre son envol vers d’autres contrées, mais il avait déjà beaucoup voyagé dans sa vie et aucun lieu ne le tentait. Il avait envie de faire quelque chose de nouveau, de découvrir quelque chose d’autre ! Mais voilà, le désavantage avec l’immortalité, c’est qu’on a beaucoup, beaucoup de temps à tuer. Il n’y avait plus beaucoup d’endroit en Arcadia qu’il n’ait visité. Il lui fallait donc trouver une autre idée.

D’un pas souple, le compte se dirigea vers la fenêtre. Il s’arrêta devant la vitre pour observer la cité qui s’étalait en dessous : Port Verios, sa ville, son territoire. Voilà de nombreuses années qu’il la dirigeait. Elle avait bien changé. Autrefois la ville était lumineuse, presque rayonnante, les gens venaient de partout pour la découvrir. Avec les attaques répétées des pirates, il avait dû fermer les portes et le port. Et maintenant sa magnifique cité était devenue un endroit gris et inhospitalier. Les choses devaient changer ! Il avait déjà commencé à y réfléchir avec ses plus proches conseillers, mais les mauvaises habitudes ont la vie dure et les habitants semblaient peu désireux de s’ouvrir aux idées nouvelles.

Abandonnant son observation, Elrohir se dirigea vers les bureaux de ses conseillers. Avec un peu de chance ceux-ci sauraient lui donner quelque chose à faire. Chemin faisant, il laissa son esprit vagabonder, retournant sans y prendre garde à ses projets pour la ville. Si seulement il pouvait comprendre pourquoi les résidents étaient si têtus ! Alors peut-être, il pourrait les faire changer d’avis et enfin redonner sa gloire à Port Verios.

Il faudrait déjà pour ça que tu les connaissent. lui souffla une désagréable petite voix dans la tête.

Il était vrai que le compte n’avait pas pris le temps de rencontrer son peuple depuis bien longtemps. Il se contentait des rapports qui lui parvenaient régulièrement. Bien entendu, il apparaissait de temps en temps aux yeux de la foule, mais c’était la plupart du temps en coup de vent lorsqu’il devait se rendre en dehors de la ville et jamais il ne s’arrêtait pour parler avec les gens qu’il croisait.

Et bien il serait peut-être temps de t’y mettre, si tu veux pouvoir les changer. A nouveau la petite voix, ce qu’il pouvait détester quand elle avait raison !

Mais l’idée n’était pas mauvaise, après tout il n’avait toujours rien à faire. Avec un peu de chance, il pourrait même se départir de son ennui !

Continuant son chemin vers les quartiers de ses conseillers, il réfléchit à la manière dont il pouvait organiser tout cela. Son pas s’était fait plus sûr, plus vif et lorsqu’il atteint sa destination une lueur d’intérêt illuminait enfin ses yeux.

- J’ai décidé de recevoir le peuple au palais ! Qu’on ouvre les portes et  qu’on prépare la salle du trône. Envoyez des émissaires annoncer que le compte entendra en personne les demandes de qui se présentera demain au château !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Il ne lui restait plus qu’à attendre leur arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceylan

avatar

Messages : 19
Date de naissance : 05/09/1996
Age : 21

MessageSujet: Re: L'eau a des couleurs arc-en-ciel ~ feat. Elhorir   Mer 17 Déc 2014 - 23:26





La foule s'ouvre sur votre route avant de se ramasser sur elle-même. Une informe et vivante qui semble être unité et multiplicité. C'est très étrange... On dirait un banc de Magicarpe mouvant entre les obstacles sans se retourner. Tu as abandonné l'idée de poser des questions. Tu te contentes d'avancer. La foule compacte a arrêté de vous dévisager, elle descend la rue principale alors que vous la remonter. A contre courant...

La marée se mue dans un vacarme qui t'était encore inconnu. Ça crie, ça rit et se tait. Le bruit de pas se répercutent sans fin. Les sourires, les pleurs et souvent l'austérité de ces personnes qui s'écartent sur votre passage. Comme si se rapprocher de vous enlève la joie de vivre. Mais dès qu'elles vous ont dépassé, tu sens les regards dans ton dos. Tu fais mine de ne pas les voir. Tu ne leur accorderas pas un regard de plus à ces irrespectueux insectes, qu'ils sont tous !

Tu regardes le lointain. Tes yeux bleus ont des teintes de ciel d'été. Léger, frais mais imprévisible. Comme si tu te demandais quand est-ce que tu abattras l'orage sur la ville. Darjeening, elle, ne détourne pas le regard. Elle fixe chaque visage quelques secondes avant de passer au prochain. Elle veut imprimer dans sa mémoire chaque trait pour faire payer l'affront qu'ils vous font !
Elle a vu comment ils t'ont ignoré, fui. Et c'est impardonnable ! Mais dès que les habitants croisent ses yeux d'acier, ils baissent la tête. Son agressivité fait peur. C'est une bête sauvage qui pourra attaquer ceux qui laissent leur impure aura souiller ta divine personne.

Le Comte Grey sifflote doucement. Il rit tout bas. Sa queue rose se balance en rythme. Il ne se rend compte de rien. C'est sûrement mieux ainsi. Il est toujours dans son monde rose bonbon. Un monde de songe et d'espoir noir.

Intérieurement, tu grondes. Tu en as marre de cette marée vivante. Tu préfèrerais presque être de nouveau dans l'Alizée. Presque. Tu menaces de baisser les bras, de rentrer au port et de repartir. Tu soupires, passant tes doigts dans tes cheveux. Cela ébouriffe un peu ta tresse. Des mèches s'y échappent et te donnent un petit côté débraillé. Tu ne t'en rends pas compte.
Tu t'arrêtes au milieu de la rue. Après tout, tu n'as rien demandé... Tu repenses à tes parents. Ils avaient l'air si heureux...

- Ho... Artikodin, si je suis bien ton élu, donne moi un signe, murmures-tu tout bas en serrant ton chapelet entre les doigts.

Tu fermes les yeux. Darjeening s'est arrêté et grogne contre tout ceux qui te dévisagent tel un animal de foire.

C'est alors qu'une voix retentit. Un murmure.

Tu ouvres les yeux et cherches des yeux. Un peu plus loin, il semble y avoir un attroupement. Tu souris. Peut-être que l'oiseau de glace t'a entendu finalement.

Vous vous approchez. Un homme avec un tambour lit à voix haute un parchemin.

- Le Comte de Verios a décidé de recevoir le peuple au palais ! Il entendra en personne les demandes de qui se présentera demain au château ! Les portes seront ouvertes dès les premières heures du matin jusqu'en début de soirée ! Je répète ...

Tu souris davantage. Tu peux continuer. Tu le dois. Les Dieux sont avec toi. Mais... demain ? Non, tu ne peux attendre ! Tu dois le voir maintenant ! Ta mission en dépend !

Earl Grey sort un mouchoir en dentelle de sa poche de manteau et commence à faire de grand geste dans la foule.

- Bravo ! Bravo ! Encore une fois !, puis il se tourne vers toi et te murmure d'un air de confidence : J'adore ce genre de spectacle ! C'est tellement ... convivial.

Tu hausses un sourcil avant te retirer de la masse compacte qui s'est formée sur la place. Vous vous extirpez difficilement. Darjeening fait des pieds et des coudes pour te permettre de te faufiler. Derrière, Grey vous suit à reculons en criant des "Bravissimo !" en agitant son mouchoir.

Enfin, tu peux respirer ! Dans ce genre de situation, plus personne ne se demande qui-est-qui. Les gens poussent pour être le plus près possible et écouter l'émissaire.
Maintenant, il ne reste plus qu'à trouver le dit-palais... Oui, car tu n'as pas l'intention d'attendre jusqu'à demain !

- Heu... Elu ? Je crois savoir où se trouve le palais...

Tu souris en coin et lui emboîte le pas. Tiens pour une fois qu'elle sert à quelque chose !  

 




_________________

La vie vaut d'être vécue. Toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'eau a des couleurs arc-en-ciel ~ feat. Elhorir   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'eau a des couleurs arc-en-ciel ~ feat. Elhorir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'arc en ciel de mes nuits...
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Septième ciel
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Les 4 sacrés du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia RPG :: Section RPG :: Yérim :: Port Verios-